BookCrossing Romandie

Version complète : Mes ailes ont coûtés chères... attention aux étiquettes officielles!
Vous consultez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3
Je constate que je suis le seul - en Romandie - peut-être en Suisse - qui jouit d'ailes entourant mon nom. Je ne les ai pas voulues. C'est apparemment parce que j'ai commandé au siège des étiquettes pour 100 livres (la plupart de mes livres sont en anglais). Ils vous donnent une sorte de récompense sous forme d'ailes pour un achat au-dessus d'une certaine somme.

Elles ne sont pas données, ces étiquettes: $50 plus le port. Bon, c'est toujours de l'argent bien dépensé, ça aide BookCrossers... Mais, imaginez mes sentiments quand j'ai reçu le bulletin des PTT qui me signalait que j'avais quelques CHF 24 à payer! Droits de douane, frais de présentation et j'en passe. Bref, ça me coûte environ CHF 1 par bouquin lâché.

Juste pour vous avertir...

Nicholas
Quelle arnaque! Merci pour l'avertissement... je me suis fait avoir avec une livraison de la France il n'y a pas longtemps... j'avais commandé pour plus de 60€ de produits pour éviter les frais de port... mais j'ai eu droit à 24chf de douane aussi!

Pour les bouquins j'imprime des étiquettes non officielles et j'utilise un bon vieux tube de colle Smile
Euh... les frais de douane sont tout à fait normaux, tout le monde doit s'acquitter de la TVA. Ceci dit, il ne faut pas oublier de demander au vendeur à l'étranger de déduire les taxes locales (p. ex. TVA pour l'UE) sinon vous allez la payer deux fois. Ensuite, ce qui coute cher dans l'histoire c'est le "boulot" du préposé au douanes qui vérifie le contenu du paquet et fixe la valeur de la TVA. Pour éviter ces coûts supplémentaires, il faut impérativement que la personne qui vous envoie les objets remplisse scrupuleusement avec force détails la fiche verte de déclaration de douane collée sur les paquets.
Le seul moyen d'éviter ces réjouissances est de faire passer votre envoi sous "cadeau", mais attention, ceci ne marche que jusqu'à une certaine valeur et si un contrôle prouve que ce n'est pas un cadeau, mais un objet vendu, gare à l'amende, surtout pour celui qui envoi la chose.
Merci à Barbara et Elysius pour ces précisions. Comme toi Barbara, j'aurais dorénavant recours à mon imprimante et au bon vieux tube de colle!
Si vous voulez néanmoins vous simplifier un peu le travail, on trouve dans le commerce des feuilles A4 autocollantes qui passent bien dans les imprimantes. La boîte de 100 feuilles coûte, si je me rapelle bien, environ 20 CHF, à 6 ou 12 étiquettes (suivant le modèle) par feuille, c'est acceptable.

Merci, mon cher parrain, pour cette information! Néanmoins, je trouve tellement long et compliqué à aligner ces étiquettes dans l'imprimante, afin que ça imprime où il faut, et pas sur les lignes, que ma patience saute... Les étiquettes que tu m'as passées sont parfaites, et avec le bâton de colle, c'est un boulot plutôt sympa, même thérapeutique. Demain, je lâche une centaine de bouquins (mais en anglais), au cours de la brocante à l'école internationale à la Chataîgneraie (Founex). Les livres en anglais, c'est pas évident - on ne peut pas les lâcher comme ça dans la nature, car les lecteurs potentiels sont plutôt rares. Je pense en lâcher dans les hôpitaux de la région, éventuellement les gares/trains etc.
(14.05.2009, 19:40)nmic link a écrit :Je constate que je suis le seul - en Romandie - peut-être en Suisse - qui jouit d'ailes entourant mon nom.

Euh non, moi aussi j'en ai. Et on est pas mal dans le cas. Non mais !  :wink:
Désolé Trelk, je pensais être le seul ange par là... J'en ai le sentiment en tout cas... ;-)
"I ain't no angeeeeeeeeel"
(huhu je n'ai pas pu résister à ce hors-sujet)
You look like an angel
Walk like an angel
Talk like an angel
But I got wise
You're the devil in disguise
Pages : 1 2 3