BookCrossing Romandie

Version complète : Rubrique cinéma
Vous consultez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Après avoir lu "Jeune fille" d'Anne Wiazemsky, je ne pouvais que regarder "Au hasard Balthazar", le film tourné en 1965 par Robert Bresson et dont le livre raconte justemment le tournage. Accompagné d'une longue interview de Robert Bresson, ce DVD permet de mieux comprendre la démarche de ce cinéaste qui ne voulait pas faire du cinéma - théâtre filmé - mais du cinématographe, qui pour lui est de l'art. Il a beaucoup employé des acteurs non professionnels, ne voulant pas que les scènes soient pensées par les interprètes. Cela donne parfois des résultats surprenants. Surtout 40 ans plus tard. Ainsi, dans le livre, la scène sur un banc entre Marie (Anne) et Walter est reprises de multiples fois alors qu'on ne parle pas de la manière de s'exprimer du père de Marie qui récite mécaniquement.
Reste que ce filme est le condensé d'une vie, de la jeunesse à la mort avec tous les épisodes que le destin peut nous réserver. Pauvre Balthazar!
Ai vu Gone baby gone : un polar sordide, autour d'une histoire d'enlèvements d'enfants, de came, de flics véreux et de détectives bizarres. Tiré d'un bouquin de Dennis Lehanne, le même qui avait écrit Mystic River (adapté par Clint Eastwood). Donc Gone baby gone est très bien aussi, c'est Ben Affleck à la réalisation et il fait ça bien et puis Casey Affleck, qui joue le rôle principal, est impeccable. Pas très bisounours comme histoire mais enfin... et pose à la fin un cas de concscience assez intéressant !

J'ai vu également Lust, Caution de Ang Lee : une belle et trouble histoire d'amour et de trahison dans la Chine occupée par les Japonais dans les années 1940. Les deux acteurs principaux sont excellents et le film est également très esthétique.
le film tiré des Cerfs-volants de Kaboul, qui a circulé en ring par ici, sort bientôt. Me réjouis.
(22.01.2008, 11:29)sylviou link a écrit : [ -> ]Ai vu Gone baby gone : un polar sordide, autour d'une histoire d'enlèvements d'enfants, de came, de flics véreux et de détectives bizarres. Tiré d'un bouquin de Dennis Lehanne, le même qui avait écrit Mystic River (adapté par Clint Eastwood). Donc Gone baby gone est très bien aussi, c'est Ben Affleck à la réalisation et il fait ça bien et puis Casey Affleck, qui joue le rôle principal, est impeccable. Pas très bisounours comme histoire mais enfin... et pose à la fin un cas de concscience assez intéressant !

J'ai bien envie de le voir celui-là. Affleck est un acteur assez moyen mais il paraît qu'il s'en sort pas mal comme réal. Et son petit frère est lui un excellent comédien. J'ai vu hier soir Lonesome Jim réalisé par Steve Buscemi où il a le 1er rôle et il m'a scotché.
suis allée voir No country for old men des frères Coen. C'est.... comment dire.... un peu gore ? bien barré en tous les cas. J'ai aimé.

Ca se passe au Texas, près de la frontière mexicaine. Un type un peu loser tombe sur un carnage au milieu de nulle part, voitures criblées de balles et cadavres tout autour. Un deal de came qui a mal tourné. Il récupère une mallette pleine de dollars et se voit ainsi lancé à ses trousses un tueur pour récupérer la dite mallette. Le tueur en question est fou, mais un fou calme. C'est-à-dire qu'il parle peu, prend le temps de philosopher un peu avec ses victimes avant de les tuer, victimes qu'il dégomme à la bouteille à oxygène après avoir joué leur vie à pile ou face. La chasse à l'homme est forcément une fuite en avant macabre, émaillée de l'humour noir des frères Coen. Quoique j'ai tout de même trouvé ce film vraiment plus noir que Fargo par exemple. Quelques scènes éprouvantes, de l'angoisse à tous les coins de rue, une fin qui laisse tout ça baigner dans le pessimisme le plus triste.
Ce film est adapté d'un livre de Cormac McCarthy (que je n'ai pas lu). Ayant lu par contre son dernier bouquin, il n'est pas très étonnant que rien de ce qui ressemblerait à une once d'espoir ou trois grammes d'optimisme sur la nature humaine ne transparaisse.
A côté de l'histoire et du propos, c'est un film très bien tourné. Belle mise en scène, belle lumière, belles couleurs, bons plans. Un plaisir pour l'oeil.
pour continuer dans le sordide-sanglant, très sanglant, je suis allée voir le dernier Tim Burton, avec Johnny Depp : Sweeney Todd, film musical qui se passe à Londres, probablement fin du 19e, début du 20e siècle. Histoire d'une vengeance haineuse, le barbier et ses rasoirs (un Edward aux mains d'argent devenu monstrueux) trouveront complice en la personne de Mrs Lovett, qui sait faire des pâtés à la viande humaine absolutely delicious. Entre ces deux personnages au look gothique très stylé, les instincts pervers du juge et les rues glauques et pauvres, c'est plutôt sombre. Une esthétique presque de bande dessinée, du noir et du rouge essentiellement, une fin glauque et brutale. Un OVNI ce film, du bon Burton.
Alors le Burton j'ai pas coupdecoeuré
Par contre apres avoir entendu les "allez-y donc c'est du bon", en bon mouton, je suis allée voir Juno de Jason Reitman, ben le mouton il est content!
Je suis allée voir "Juno". L'histoire d'une ado de 16 ans qui tombe enceinte et décide de donner son enfant à adopter à un couple stérile. Une jolie histoire qui évite les trop gros clichés. Des moments on a vraiment peur que ça vire dans le téléphoné, mais finalement on ne s'en sort pas trop mal...Un bon moment de distraction, mais je n'achèterai pas le DVD.
Juno est donc en salle par ici???
sur Fribourg en tout cas
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20