Poster une réponse 
 
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Liseuses, readers, tablettes, etc
Trelk Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'260
Inscription : 15.01.2006
Message : #1
Liseuses, readers, tablettes, etc
Un petit sujet de débat pour mes camarades amoureux des lettres.

Le contenant est-il aussi/plus important que le contenu ? En d'autres termes, êtes-vous adeptes de la lecture numérique ? Ou est-ce une totale hérésie ? Le papier est-il immortel ? Indispensable ?

Personnellement, après avoir longtemps raillé ces supports, j'ai cédé. D'abord quelques poèmes et textes courts sur mon téléphone intelligent. Puis des plus longs sur ma tablette dont je ne me servais d'abord que pour les journaux et magazines. Et il y a quelques mois, j'ai fait l'acquisition d'une liseuse et je ne m'en sépare plus. Niveau confort de lecture, c'est équivalent au papier, pas de reflets en plein soleil, pas d'yeux qui piquent, tu es miro, tu agrandis les caractères, tu ne connais pas un mot, tu le sélectionnes et tu as la définition grâce au dico intégré, c'est vraiment bien.

C'est pour moi un complément idéal à la lecture papier. Par exemple, Le Vicomte de Bragelonne d'Alexandre Dumas que je lis en ce moment dans une édition en un volume (1800 pages) est bien peu pratique à emmener au quotidien dans les déplacements. Du coup, c'est le livre dans le fauteuil à la maison et l'écran dans le bus ou au lit. Finis les sacs à dos qui cassent les épaules et la tendinite après deux heures de lecture allongé avec un pavé dans les mains.

Sans compter les nombreux auteurs passionnants qui ne sont pour le moment publiés que chez des éditeurs numériques. J'ai découvert des bijoux grâce à mon abonnement à publie.net (95 euros par an pour téléchargement illimité de tout leur catalogue, plus de 600 titres de tous styles et toutes époques) ou chez les autres pure players comme ELP Editeur ou OnLit.

Ca ne m'empêche pas, et de loin, de continuer à acheter des "vrais" livres et ça n'est pas prêt de s'arrêter. Mais je ne pourrai plus non plus renoncer à ces outils qui mine de rien, m'ont ouvert à des littératures que je ne fréquentais pas avant et ont augmenté massivement mon rythme de lecture.

D'autres amateurs de ces nouvelles façons de consommer l'écrit parmi vous ?

Ma bookshelf BC
17.04.2013 15:09
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Messages dans ce sujet
Liseuses, readers, tablettes, etc - Trelk - 17.04.2013 15:09

Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)