Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Un pseudo pour XX?
#11
@soleilska: il est en gestation.
#12
aaaaaah merci LaTodue!
#13
Je crois que Mrrrini me plait bien aussi Wink
A cogiter...

@Soleilska: ben voui y'a un deuxième mélange Mrrr+M.Mrrr en cour de préparation. Espérons que ce sera aussi réussi que le 1er! Wink
Et, voui, on nous annonce une rejetone.
#14
Mrrrejetone !!!
#15
Contente qu'au moins une de mes bétises te plaise Mrrr !

Mrrrejetone : loool Excellent !
#16
Félicitations et bienvenue à la Minirounette :-)
Bonne chance pour le pseudo ! (Et le prénom, c'est plus facile ;-) ?
http://www.bookcrossing.com/mybookshelf/ISANDRE/<br /><br />Il est des livres comme du feu dans le foyer. On va le prendre chez le voisin, l'allume chez soi, on le communique à d'autres et il appartient à tous.<br />Voltaire
#17
C'est comme ça, les bébés du XXIème siècle, on leur cherche un pseudo avant de leur chercher un prénom !!!
#18
moi j'aime bien l'idée du pseudo;

ça personifie sans déflorer la surprise du prénom.

Dans le genre, ma cousine florentine, à l'age de 3ans et de poussières et dans l'attente du bébé, l'avait désigné du néologisme fratelina... moi je crois qu'il n'y a qu'un enfant pour aussi bien résumer la question...
"On ne ment jamais autant qu'avant des élections, après une chasse et pendant une guerre." Bismark

"L'optimisme, c'est partir chasser Moby Dick en canot à rame et prendre avec la mayonnaise."
#19
Lorsque mes enfants sont nés, il m'a fallu quelque temps pour associer le "nouveau venu" avec le prénom que nous lui avions choisi. Pendant plusieurs semaines, voire mois, je parlais du "bébé" comme lorsqu'il était encore dans mon ventre. Puis avec le temps, le prénom prenait plus d'importance et a fini par "avaler" le bébé ! Comme quoi l'identité ne nous tombe pas dessus, elle s'acquiert au fil des jours.
[Image: 23483293.gif]
#20
Au Danemark, on a trois mois pour décider du prénom de l'enfant. C'est pas mal, parce que ça laisse le temps aux parents de se faire un idée de la personnalité de l'enfant. A l'origine, ça vient du fait qu'un enfant était nommé lors de son baptême, et que si l'on prononçait son prénom avant, le diable viendrait prendre son âme.


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)