Poster une réponse 
 
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'758
Inscription : 24.02.2005
Message : #21
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
"Ils s'écrivaient" de Philippe Dubath.
Un petit livre qui nous parle de cartes postales datant d'il y a 100 ans, trouvées dans des brocantes.
L'auteur nous en cite des passages, évoque des possibilités d'histoires.
Un petit bijou confectionné à Vevey, à l'atelier Le Cadratin et écrit par un journaliste sportif qui sait sortir de son domaine avec beaucoup de qualité et de poésie.

Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
10.01.2017 20:34
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'758
Inscription : 24.02.2005
Message : #22
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
"Du territoire au détail", le texte d'une conférence de l'architecte Emmanuel Rey donnée au centre suisse de Paris.
Il y aborde deux thèmes - l'économie de terrain et d'énergie - avec plusieurs exemples, en majorité du canton de Neuchâtel.
Merci à Mady 21 pour ce petit livre intéressant.

Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
14.01.2017 15:48
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
SouRam Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'221
Inscription : 02.09.2007
Message : #23
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
Les Vigiles, de Tahar Djaout.
Un inventeur propose un modèle de métier à tisser. T. D. montre à quelles difficultés l'inventeur se heurte dans un pays qui n'est autre que l'Algérie. Ensuite, l'inventeur rencontre le succès, mais c'est au détriment d'un bouc émissaire... J'ai trouvé ce livre kafkaïen et assez sinistre. Djaout ne donne pas d'espoir. Un homme est réhabilité et comme en "échange", on en "élimine" un qu'on rend responsable des déboires du précédent.

"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
14.01.2017 20:58
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'758
Inscription : 24.02.2005
Message : #24
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
"Bâtir pour les tsars, architectes tessinois en Russie, 1700-1850" de nicolas Navone.
A cette époque, nombreux ont été les Tessinois à émigrer en Russie. Pas à cause de la faim, comme ce sera plus tard le cas, dans ce canton. Mais afin de profiter du travail intéressant dans cet empire. A Moscou, notamment pour la reconstruction, après le passage des armées napoléoniennes, mais surtout pour l'édification de Saint-Pétersbourg.

Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
15.01.2017 10:17
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
SouRam Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'221
Inscription : 02.09.2007
Message : #25
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
La Saga des Fiers-à-Bras, de Halldor Kiljan Laxness.
Nobel de littérature en 1955, l'écrivain islandais parodie une légende héroïque médiévale de son pays. Deux têtes brûlées, Thorgeir et Thormod, rêvent de s'illustrer par leur bravoure. Mais l'Islande idéale des sagas n'est pas celle qu'ils habitent au quotidien. Ils s'enrôlent donc à l'étranger.
Intéressante parodie de récit épique, où les deux allumés attaquent des pêcheurs, faute de héros à disposition. Laxness montre à quel point l'aspiration des deux jeunes est ridicule. L'un des deux se rêve scalde - poète - et entend dédier un poème à une femme, celle-ci proteste que cela ne se fait plus ! On voit l'aspirant barde recycler des poèmes en changeant la dédicace... d'une femme l'autre.
A la fois sanglant, méchant et comique, selon les moments.
Par ailleurs, Laxness "expédie" les deux lascars dans des guerres qui, elles, ont bien eu lieu autour de l'an 1000: Angleterre, Normandie, Chartres, si la "grande peur de l'an mil" est un mythe forgé au dix-neuvième siècle, les années 996-1020 ne furent pas de tout repos de part et d'autre de la Manche.
Nous avons là quasiment trois niveaux: la tentation épique, les déboires amoureux et une guerre historique.

"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
15.01.2017 16:03
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
ptitemarjo Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'320
Inscription : 27.05.2009
Message : #26
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
"Ne lâche pas ma main" de Michel Bussi.

Le livre du mois de mon cercle de lecture... J'ai failli abandonner après 120 pages car le rythme était assez lent, beaucoup de descriptions... Je me suis encore donnée 5 pages et c'est là que l'histoire a pris son envol Big Grin

Pour finir, j'avais vraiment envie de connaître la suite et la fin.
15.01.2017 17:07
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Ydam21 Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 890
Inscription : 07.04.2008
Message : #27
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
(15.01.2017 17:07)ptitemarjo a écrit :  "Ne lâche pas ma main" de Michel Bussi.

Le livre du mois de mon cercle de lecture... J'ai failli abandonner après 120 pages car le rythme était assez lent, beaucoup de descriptions... Je me suis encore donnée 5 pages et c'est là que l'histoire a pris son envol Big Grin

Pour finir, j'avais vraiment envie de connaître la suite et la fin.

Tiens tiens, il est sur une de mes piles. Big Grin
Actuellement je lis Confiteor de Jaume Cabré et j'ai pris pour lire dans le train: Des baisers froids comme la lune de Mélanie Chappuis. Confiteor est trop lourd pour que je le promène.. 771 pages et ce n'est pas un "poche" Smile
15.01.2017 22:42
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'758
Inscription : 24.02.2005
Message : #28
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
Lu trois petits livres reçus à Bordeaux, sur:
la place de la bourse,
la façade des quais,
le jardin public,
soit:
http://www.bookcrossing.com/journal/14000593
http://www.bookcrossing.com/journal/13938254
http://www.bookcrossing.com/journal/13938159
Je les prendrai à la prochaine réunion pour les compères de la convention qui ne les ont pas eu.

Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
16.01.2017 20:30
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
SouRam Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'221
Inscription : 02.09.2007
Message : #29
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
J'ai commencé Ferdydurke. Witold Gombrowicz raconte l'étrange aventure d'un homme de trente ans qui est comme enlevé. Le voilà transporté dans l'adolescence. "Envolés, mes 30 ans", constate-t-il. L'homme redécouvre le lycée; on y apprend le latin, on y multiplie les grossièretés, et le protagoniste, qui aimerait fuir et retourner dans la vie normale, n'y arrive pas.

C'est comique et bizarre. Gombrowicz frôle le fantastique. Le mot "innocence" revient à diverses reprises, ainsi que l'idée centrale chez Gombrowicz, l'immaturité. Avec un personnage qui "rêve" malgré lui... J'aime cette idée: ce n'est pas juste un rêve, ni une utopie. W. G. extrapole: si la relative immaturité qui s'empare de nous face à l'inconnu était poussée très loin ? Au point qu'un imprévu de l'ordre de la sorcellerie nous fasse reculer dans notre psychisme ?

"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
17.01.2017 14:52
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Croquignolle Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 581
Inscription : 13.07.2011
Message : #30
RE: Pour bien débuter la nouvelle année. je prends le temps de lire...
J'ai passé un excellent moment avec "La sanction" de Trevanian :
http://www.bookcrossing.com/journal/13204580/

Maintenant, je lis "Au fond des bois" de Karin Slaughter :
Lena est flic. Un soir, elle est sauvagement agressée à son domicile. Alors que son mari Jared est touché à la tête, elle perd le contrôle et, prise d'une rage meurtrière, tue tout aussi sauvagement l'un de ses agresseurs.
L'enquête commence, ardue et douloureuse. Ses ramifications rejoignent progressivement celle d'un autre dossier : l'investigation sous couverture menée par Will Trent pour localiser BigWhithey, un pédophile proxénète qui domine un trafic d’héroïne depuis son repaire, au fond des bois ...
Par le biais d'une intrigue d'une redoutable complexité et déployée à rebours, Au fond des bois révèle la férocité de la nature humaine dans toute sa noirceur.
Pour autant, Karin Slaughter fait le pari de personnages tout en nuances, et montre que la lumière est au bout du chemin.

« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
17.01.2017 17:45
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)