Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Challenge Proust - discussion du texte
Imortality Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'867
52
Inscription : 28.07.2006
#21
Re : Challenge Proust - discussion du texte
Aie aie aie je prend du retard ! Je suis toujours au début du premier !

Bon faut que je m'y remette grave là !
07.08.2007, 13:29
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'799
90
Inscription : 24.02.2005
#22
Re : Challenge Proust - discussion du texte
Profité des jours de pluie bouclé à la maison pour lire "Le côté de Guermantes I".

Impression générale après 3 tomes: Si je ne m'étais pas engagé pour un challenge, je ne sais pas si je continuerai. Même si les situations changent, le principe reste le même: réunions de gens plus ou moins aristocratiques et/ou fortunés et cancans. Longues descriptions bien souvent pour moi futiles.

Sur le volume 3: L'affaire Dreyfus fait rage et deux camps se dessinent en France. Il ne dépendent pas uniquement de la religion ou des convictions des gens. Il y a aussi les intérêts, les groupes ou il fait bon d'être anti ou pro. De son côté, après s'être entiché des jeunes filles en fleurs, le narrateur veut absolument faire la connaissance d'une "vieille", Mme de Guermantes. Pour y arriver, il va, pendant des mois, faire les cent pas pendant des heures chaque matin afin de risquer de la croiser lors de sa promenade matinale et, d'un air surpris, de la saluer. S'il veut vraiment devenir écrivain, il devrait peut-être plutôt commencer quelque chose... Son amitié avec Saint-Loup continue, ce qui nous donne: (page92Folio) "Et en effet, si cela n'avait pas été défendu, quel repos sans tristesse j'aurais goûté là, protégé par cette atmosphère de tranquilité, de vigilence et de gaieté qu'entretenaient mille volontés réglées et sans inquiétude, mille esprits inconscients, dans cette grande communauté qu'est la caserne où, le temps ayant pris la forme de l'action, la triste cloche des heures était remplacée par la même joyeuse fanfare de ces appels dont était perpétuellement tenus en suspens sur les pavés de la ville, émietté et pulvérulent, le souvenir sonore - voix sûre d'être écoutée, et musicale, parce qu'elle n'était pas seulement le commandement de l'autorité à l'obéissance mais aussi de la sagesse au bonheur!" Il a touit compris, autant de l'armée que de la musique.

Pour terminer, une autre citation au risque de me faire mal voir de certains. Si vous n'êtes pas d'accord, adressez-vous à Proust. Page 123: "Mais voyons, vous me prenez pour un crétin du Valais, pour un demeuré."
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
11.08.2007, 07:05
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'799
90
Inscription : 24.02.2005
#23
Re : Challenge Proust - discussion du texte
Nous voici le 27 août. Je fais une pause pour vous attendre? Merci de donner des nouvelles.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
27.08.2007, 16:55
LaTordue Hors ligne
Assouplisseurs
******

Messages : 2'007
106
Inscription : 28.03.2005
#24
Re : Challenge Proust - discussion du texte
Comme je te disais l'autre jour, je suis tentée de tricher et d'aller directement au Temps retrouvé :oops:. Mais pour ma dignité ce serait bien que je finisse le premier volume quand même. Je voudrais aussi lire la partie où il parle d'Albertine, je ne me souviens plus du titre.
27.08.2007, 21:46
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'799
90
Inscription : 24.02.2005
#25
Re : Challenge Proust - discussion du texte
(27.08.2007, 21:46)LaTordue link a écrit :Je voudrais aussi lire la partie où il parle d'Albertine, je ne me souviens plus du titre.

Il en fait la connaissance dans "Du Côté des jeunes filles en fleurs" et doit en reparler dans "Albertine disparaît". Entre? Pas dans le "Du côté de G"vol I.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
28.08.2007, 11:07
Imortality Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'867
52
Inscription : 28.07.2006
#26
Re : Challenge Proust - discussion du texte
Bon... ne m'attendez surtout pas hein Wink J'ai vraiment de la peine à m'y mettre et là je vais d'abord favoriser les rings en retard (j'ai déjà commencé... biiieeenn imo bieeennnn !) Donc m'attendez surtout pas et continuez sur votre bonne lancée je suis sûre que je vais bien finir par les lires ces bouquins !
10.09.2007, 10:10
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'799
90
Inscription : 24.02.2005
#27
Re : Challenge Proust - discussion du texte
J'ai profité de la pause de ce mois, afin de vous attendre un peu :lol:, pour lire le "Proust" de Samuel Beckett. Un des premiers écrits de cet auteur. Pas une biographie mais plutôt des réflextions à propos de la recherche du temps perdu. Donc qui tombe bien au milieu de la lecture de cette oeuvre.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
16.09.2007, 20:07
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'799
90
Inscription : 24.02.2005
#28
Re : Challenge Proust - discussion du texte
Premier octobre. Le mois de pause est passé, quelqu'un a-t-elle avancé... :lol:
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
01.10.2007, 05:45
LaTordue Hors ligne
Assouplisseurs
******

Messages : 2'007
106
Inscription : 28.03.2005
#29
Re : Challenge Proust - discussion du texte
:oops: Euhm... Répétez la questiooooon ?? :mrgreen:
01.10.2007, 10:20
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'799
90
Inscription : 24.02.2005
#30
Re : Challenge Proust - discussion du texte
Vu les réponses enthousiastes, j'ai continué avec le suivant. Je vais terminer la série au rythme d'un par mois, ce qui m'évitera de tout recommencer encore une fois dans quelques années. Je suis conscient que je peux pasticher je ne sais plus quel chanteur et déclarer: "Je suis un challenge Proust à moi tout seul" :lol:

Le suivant était donc "Le côté de Guermanters II". On y suit d'abord l'agonie de la grand-mère du narrateur. Pas très gai, naturellement, mais bien décrit. Ensuite, Albertine réapparaît.  Et même si au final, ce n'est qu'un passage avorté, cela nous donne des pages très poétiques au niveau de la descriotion. Ensuite, notre héros est invité chez la contesse de Guermantes. La fin du livre - 300 pages Folio - va nous permettre de mieux faire connaissance avec ces gens, sous la forme de description de leur manières de penser et de vivre soit par ce que nous raconte l'auteur, soit par la description d'une soirée chez eux. Toujours du plaisir à le lire, même si pour moi, cette société est assomante avec tous ses préjugés et ses manières.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
(Ce message a été modifié le : 05.01.2008, 18:19 {2} par Oireb.)
13.10.2007, 16:40


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)