Poster une réponse 
 
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
quand les perce-neige sont là, je lis....
ptitemarjo Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'254
Inscription : 27.05.2009
Message : #11
RE: quand les perce-neige sont là, je lis....
(22.04.2018 15:20)Ydam21 a écrit :  
(21.04.2018 19:25)Oireb a écrit :  "Tu parles bien pour une Italienne!" de Ada Marra.
Une leçon de civisme avec beaucoup d'humour.

J'ai bien aimé aussi !

Intéressant car j'hésite à le trouver pour le lire...
22.04.2018 15:57
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
sirius Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 992
Inscription : 30.11.2008
Message : #12
RE: quand les perce-neige sont là, je lis....
Les petites confidences du tea-Club, Vanessa Greene
[Image: 419KG3EgzKL._SX210_.jpg]
L'histoire est bien partie, cette rencontre autour d'un service à thé, ces 3 femmes avec des vies bien différente. Pourtant vers le milieux du livre, l'histoire s'épuise, et je me suis ennuyée.. dommage...

Au Sud de notre âme, Nicolas Maradan : Bon petit livre policier qui se passe a Fribourg vite lu mais j'ai beaucoup aimé l'intrigue.

Itinéraire d'une mort annoncée, Fabrice Barbeau Un roman à la Agatha Christie mais en plus moderne. J'ai un peu cru lire les 10 petits nègres... mais l'auteur nous tient quand même jusqu'à la fin.

[Image: CVT_Le-Got-du-bonheur-Tome-1--Gabrielle_8703.gif]
Je me réjouissais de commencé ce livre conseillé par plusieurs amies, mais je ne suis jamais vraiment entrée dans l'histoire... je n'ai même pas réussi à finir le livre tellement je m'endormais en le lisant... la magie n'a pas pris....
(Ce message a été modifié le : 24.04.2018 11:55 par sirius.)
24.04.2018 11:46
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'790
Inscription : 24.02.2005
Message : #13
RE: quand les perce-neige sont là, je lis....
"Loin de Jérusalem" de Ibrahim Souss.
Le narrateur vivant dans la banlieue de Jérusalem voir arriver, en 1935, de nouveaux voisins juifs. Les deux familles vont devenir des amis, car en ce temps là, c'était ainsi. Mais peu à peu, l'arrivée massive de juifs, dont des sionistes extrémistes, va compliquer la situation. Bombes sur les marchés, massacres de civils. A cette époque, ce sont les sionistes qui étaient les terroristes.

Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
24.04.2018 12:20
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Ydam21 Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 883
Inscription : 07.04.2008
Message : #14
RE: quand les perce-neige sont là, je lis....
Portraits de Marianne Felder et de Saute Mouton Janry Varnel. Histoire de la femme qui fit parler un mur et autres portraits, racontés par J. Varnel lors de son émission matinale "Saute Mouton" sur les ondes de la Radio Suisse Romande.

Mille regrets de Vincent Borel. L'histoire de trois galériens rescapés d'un naufrage: Garatafas le Turc, Sodimo di Cosimo graveur et Nicolas Gombert chantre élève de Josquin Desprez. Le tout placé sous le regard de Dieu le Père, Allah, Yavhé et autres divinités antiques ....

Mille regrets https://www.youtube.com/watch?v=S0TNPoDYHFY
(Ce message a été modifié le : 29.04.2018 14:57 par Ydam21.)
29.04.2018 13:46
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'790
Inscription : 24.02.2005
Message : #15
RE: quand les perce-neige sont là, je lis....
"Quidam" de Thierry Luterbacher.
Un livre très humoristique. J'ai encore trois livres de lui à lire. A faire sans tarder.

"La mer Léman" de Davide Giglioni.
Cet italien de Nyon a choisi pour son deuxième livre, non pas une histoire, mais des qui s'enchevêtrent autant pour le sujet que pour le style. Un livre débridé.

Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
29.04.2018 21:10
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)