Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Sous le soleil de juin, je lis...
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'801
90
Inscription : 24.02.2005
#1
Sous le soleil de juin, je lis...
"La guerre dans les airs" de H G Wells.
Paru en 1908, ce livre nous raconte l'histoire d'un Anglais qui se fait entraîner par les Allemands qui attaquent New-York, et la guerre mondiale qui s'en est suivi.
Des descriptions qui deviendront réalité, quelques longueurs et un épilogue avec une société qui retourne presque qu moyen-âge...
Surprenant.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
02.06.2018, 12:09
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'801
90
Inscription : 24.02.2005
#2
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
"Flugzeuge der Welt 2018" de Claudio Müller.
Le tour des aéronefs en service dans le monde.

"Les loisirs, Autrefois, Marcelin..." de Eugène.
Un petit livre paru chez "La Joie de lire". En 1777, un garçon va vivre une aventure très spéciale où apparaîtront des objets du futur.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
02.06.2018, 14:48
Ydam21 Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 905
48
Inscription : 07.04.2008
#3
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
Dans le train... j'ai lu:
Camisole de paille de Adamou Idé
Un homme à distance de Catherine Pancol
Les deux m'ont un peu laissé sur ma faim. Ils continuent leurs voyages au gré des rings en cours.
Et là je vais piocher dans la bookbox de Ptitemarjo Big Grin
03.06.2018, 15:19
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'801
90
Inscription : 24.02.2005
#4
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
"Retour à Cormont" de Michel Bühler.
Dans son dernier roman, notre troubadour vaudois règle ses comptes avec tous ceux qui n'ont pas ses idées: les racistes, les électriciens et tous ceux qui veulent transformer notre monde en nous faisant revenir au temps de l'esclavage.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
03.06.2018, 19:50
Croquignolle Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 599
13
Inscription : 13.07.2011
#5
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
"Les imaginations du sable" de André Brink
Le livre est très vieux, jauni... Il ne donne pas envie. Mais le texte est beau !

Résumé : Kristien s'était juré de ne plus revenir dans son pays, l'Afrique du Sud, révoltée par l'apartheid comme par la frilosité des progressistes. Durant dix ans, elle a vécu sur un autre continent une vie librement choisie de femme moderne. Il faut l'appel d'Ouma, sa grand-mère, grièvement blessée dans un attentat, pour la convaincre de revenir.Ouma entreprend de lui conter la vie des neuf générations de femmes qui les ont précédées. Neuf générations de rebelles, qui tissent les mille et une nuits de l'Afrique du Sud. De Kamma, changée en arbre, à Lottie, disparue à la recherche de son ombre, de Samuel, qui étrangla son mari dans ses cheveux, à Rachel, enfermée dans une cave, peintre de fresques scandaleuses et ineffaçables, ces destinées prises entre légende et histoire incarnent l'insoumission des femmes à la brutalité coloniale et raciste.Leur héritage ? Un imaginaire commun à tous, Blancs et Noirs, enraciné dans le même amour de la terre africaine.
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
04.06.2018, 15:01
ptitemarjo Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'264
66
Inscription : 27.05.2009
#6
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
"La belle n'a pas sommeil" de Eric Holder

J'avais lu une chouette critique sur Babelio et du coup, j'ai acheté ce livre.
J'abandonne après 147 pages car j'ai de la peine à avancer dans cet ouvrage.
Le thème du libraire étonnant est une ficelle pour appâter le lecteur car c'est juste un petit fond de décors. Ce fameux libraire nous fait rencontrer un peu les gens qui gravitent autour de lui mais tout est un peu flou, j'ai eu de la peine à entrer dans tout cela... J'arrête donc là car je n'ai pas l'impression que cela va prendre une autre dimension dans les 80 dernières pages.... Assez déçue...
05.06.2018, 17:06
sirius Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 999
23
Inscription : 30.11.2008
#7
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
Les 100 de Kass Morgane. tomes 1-4. roman d'anticipation. Suite a une catastrophe nucléaire certains humains se sont réfugiés dans l'espace pour survivre. 200 ans plus tard, leur vaisseau commence à vieillir ils décident d'envoyer 100 jeune délinquant sur terre pour voir si la survie y est a nouveau possible. Pas une grande littérature mais lecture plaisante.

En cours: Les revenants de Laura Kasischke. Livre reçu dans ma box d’anniversaire par Ydam. J'ai eu un peu de mal a entrer dans le livre beaucoup de personnage, ordre non chronologique. Mais après 200 pages on trouve le rythme et la lecture devient très plaisante. Une jeune fille meurt dans un accident de voiture. Quelque temps après certaines personnes croient revoir la fille dans les parages.
11.06.2018, 10:24
Ydam21 Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 905
48
Inscription : 07.04.2008
#8
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
Prendre l'eau de Julien Burri. Un livre de la bookbox de Ptitemarjo que je remettrai dedans pour les suivants.
Peu de temps pour lire ces jours. J'ai beaucoup à faire en cette fin d'année scolaire, avec ma collègue on rencontre les parents des enfants qui passent en 3ème et cerise sur le gâteau ou plutôt caillou dans la chaussure, notre cave a été inondée lundi passé. Donc il faut ouvrir les cartons mouillés qui y étaient stockés, laver les duplos, brosser les rails en bois du train Brio, aérer les Pokémons en peluche et se demander si on peut pas virer le service à café de Tante Bertheli. Le papier journal qui enveloppe chaque pièce est trempé... Berk !
15.06.2018, 22:29
ptitemarjo Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'264
66
Inscription : 27.05.2009
#9
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
(15.06.2018, 22:29)Ydam21 a écrit : Prendre l'eau de Julien Burri. Un livre de la bookbox de Ptitemarjo que je remettrai dedans pour les suivants.
Donc il faut ouvrir les cartons mouillés qui y étaient stockés, laver les duplos, brosser les rails en bois du train Brio, aérer les Pokémons en peluche et se demander si on peut pas virer le service à café de Tante Bertheli. Le papier journal qui enveloppe chaque pièce est trempé... Berk !

Bon ben bon courage et profite de virer des trucs!
16.06.2018, 12:41
Ydam21 Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 905
48
Inscription : 07.04.2008
#10
RE: Sous le soleil de juin, je lis...
Je réalise maintenant l'ironie de la chose: lire "Prendre l'eau" alors que ma cave a été inondée ! Smile
16.06.2018, 16:45


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)