Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
tiki-tiki Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'874
71
Inscription : 18.09.2006
#1
En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....

6h20 du matin..
Je rentre, après avoir sorti les 2 derniers alcoolos du bar ( Edith, heureusement tu n'as pas de clients comme ceux là)

et avant de me coucher je feuillette l'album de mes souvenirs...


[Image: couv.jpg]


Avec un F
comme Chanson
Xavier Alonso, Eric Bulliard, Christophe Dutoit, Marc Luthy et Pierre Savary

A l'occasion de la 10e édition des Francomanias de Bulle – festival biennal dédié à la chanson francophone depuis 1990 – les auteurs se sont donné pour tâche de fouiller dans la boîte à souvenirs. Il en est ressorti cet ouvrage qui, par le texte et quelque 300 documents – photos, souvent inédites, et témoignages drôles ou émouvants tirés du Livre d'or – retrace les grands moments et petites histoires qui font le sel des Francos, sur scène comme en coulisses: chanteurs dans les loges, bénévoles en effervescence, spectateurs enthousiastes, troupes d'animation en délire… Une rencontre entre Sarclo, Thierry Romanens et Stéphane Blok, venus plusieurs fois à Bulle, ajoute un autre regard sur le festival, alors que les régionaux de Regard du Nord racontent leur participation inespérée.

Avec une préface de Pascal Auberson


&quot; celui qui s'exprime ne connait ni la réussite ni l'echec, il n'a que la jouissance de créer&quot;<br />Arno Stern<br /><br />&quot;ce qu'il y a d'encombrant avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres&quot;. <br />Leo Ferré
01.05.2008, 06:20
tiki-tiki Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'874
71
Inscription : 18.09.2006
#2
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Grande envie de relire du Yves Simon, après le concert des Francomanias ... alors ça sera relecture

Magnifique concert ...
les chansons de son nouvel album d'abord puis  gentiment avec poésie d'autres chansons .. d'autre interprètes et puis les anciennes, et le pays des merveilles de Juliette croise ce New-York que j'ai rêver en sirotant un diabolo-menthe de Diane Kurys

La Voix est la même, la douceur aussi... j'ai ressenti la même émotion que j'ai à le lire...
je voyageais l'amour dans l'âme, océans pleins de jours en couleurs et de dérive de sentiments. Je voudrais tant revenir  vers ces sorties de nuits...

Un magnifique instant...magique
&quot; celui qui s'exprime ne connait ni la réussite ni l'echec, il n'a que la jouissance de créer&quot;<br />Arno Stern<br /><br />&quot;ce qu'il y a d'encombrant avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres&quot;. <br />Leo Ferré
01.05.2008, 13:36
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#3
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
"Chromosome 68" de Nicolas Verdan. Un jeune (1971) tente de faire comprendre à sa génération le pourquoi de mai 68, de ses suites et de l'évolution de ses acteurs. Si ce n'est que les liens entre les personnages qui viennent de partout sont trop poussés pour que seul le hasard les produise, c'est bien écrit et montre bien le mal-être des jeunes d'une génération à l'autre.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
02.05.2008, 08:52
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#4
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
"Langsamer Satz" et "Mouvement lent" de Erika Burkart. Ces poèmes ont paru il y a peu chez En Bas en version bilingue. J'avoue que je me suis contenté de la traduction - merci Marion Graf. Erika Burkart est argovienne, c'est déjà un très bon point. Née en 1922, elle a publié en allemand une série recueils qui ont obtenu une série de prix. Seuls deux existent en français, que je vous recommande.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
05.05.2008, 15:42
Trelk Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'260
70
Inscription : 15.01.2006
#5
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
J'ai presque fini le dernier Michael Connelly A genoux. Il est étonnement court (dans les 230 pages) mais c'est toujours aussi bon. Harry Bosch is da man !

Et dans un autre genre, j'ai commencé L'exécution de Robert Badinter, qui fait partie du ring multipack "peine de mort" initié par Sylviou. J'aime beaucoup.
10.05.2008, 11:54
kyop Hors ligne
Membre
***

Messages : 179
5
Inscription : 21.02.2007
#6
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Et bien moi, au lieu de faire diminuer ma pile de livres estampillés bookcrossing, j'ai commencé un livre dont le titre me plaisait beaucoup: Les yeux dans les arbres, de Barbara Kingsolver.
Passé un premier chapitre un peu déboussolant, on est toute suite pris dans une histoire vraiment ahurissante, celle de la famille d'un missionnaire américain qui débarque au Congo en 1959, histoire vue tour à tour à travers le regard des quatre filles de la famille. Pour l'instant, c'est assez drôle, mais je sens qu'ils ne vont pas avoir la vie facile..
Bonnes fêtes de fin d'année et bonnes lectures!!
10.05.2008, 12:09
labrune Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 3'988
59
Inscription : 27.01.2006
#7
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
"La face cachée de la lune" de Martin Suter. Un brillant avocat d'affaire zurichois ressent le besoin de mettre du piment dans sa vie. Il s'amourache d'une jeunette qui tient un stand de produits indiens au marché. Un jour elle l'emmène tester des champignons hallucinogènes et là la vie du bonhomme bascule. Un bon roman noir local!
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
11.05.2008, 19:37
webbcc Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 714
10
Inscription : 18.09.2007
#8
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
J'ai dévoré Doggy Bag de Philippe Djian, saison 2 et saison 3, je lis beaucoup plus lentement Foundation de Isaac Asimov. C'est mon premier Asimov (je voulais m'y mettre depuis longtemps) et c'est un brin emberlificoté!
13.05.2008, 21:55
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#9
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Je me lance dans Turbulences de Crichton, excellente lecture avant de prendre l'avion :mrgreen:
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
14.05.2008, 09:09
labrune Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 3'988
59
Inscription : 27.01.2006
#10
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Commencé "Voyage en Mongolie et au pays des Tangoutes (1870-1873)" de Nikolaï Prjevalski. Ce sont les notes de voyage d'un officier russe envoyé cartographier ces régions encore inconnues. Il a donné son nom à une race de chevaux mongols. C'est un des livre auquel Sylvain Tesson fait référence dans La chevauchée des steppes.

Je l'avais acheté pour l'offrir en cadeau d'anniversaire à l'ami qui m'a fait découvrir Sylvain Tesson, mais comme ledit ami a soudainement piqué la mouche et boude depuis 2 mois, je me suis dit que moi aussi j'avais un aniversaire et je me le suis offert... :mrgreen:
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
18.05.2008, 11:28


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)