Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#11
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
"Le chant des pierres et de l'eau", des poèmes de Jany Cotteron. Des pierres dures et de l'eau plutôt glacée, mais c'est bien écrit.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
22.05.2008, 09:47
Luria Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'206
24
Inscription : 26.05.2006
#12
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
je continue à me faire un cycle William Boyd. enfin un cycle c'est beaucoup dire, je lis mon deuxième roman de l'auteur (L'Après-Midi Bleu). J'accroche moins que le premier que j'ai lu (La vie aux aguets), mais ça me donne toujours envie d'en lire d'autres!
http://www.bookcrossing.com/mybookshelf/luria<br />http://luria.canalblog.com/
22.05.2008, 11:54
nyctalopepette Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'371
71
Inscription : 19.01.2005
#13
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Les chroniques de l'asphalte 2/5 de Benchtritt
[Image: 23483293.gif]
22.05.2008, 22:56
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#14
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Mr Vertigo" de Paul Auster. En 1927, le narrateur, gamin des rues à Saint-Louis, est adopté par un homme qui veut lui apprendre à voler (fliegen, to fly, pas dans les magasins). Nous allons suivre sa vie jusqu'en 1974, époque à laquelle il écrit son autobiographie. Une vie mouvementée. Un style d'écriture inhabituel puisqu'au début, le gamin non scolarisé a un langage pas très orthodoxe. Nous traversons les EU pendant les années folles, puis à travers la crise, la prohibition et la guerre. Une belle fresque et un bel apprentissage de la vie.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
23.05.2008, 10:18
Trelk Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'260
70
Inscription : 15.01.2006
#15
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Le Charretier de la « Providence » de Simenon et, sur les WC, American rigolos de Bill Bryson
23.05.2008, 18:18
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#16
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
"Hôpital Pourtalès" de Nadja Maillard. Non, non, j'espère bien ne pas y séjourner prochainement. mais ce livre paru en 2005, raconte le projet d'agrandissement, du concours à la réalisation, ce qui a pris des et des années. Description des lieux, plans, en peu d'espace on fait le tour de ce chantier. Si j'ajoute que l'architecte du projet est membre du comité de l'association de la Maison-blanche, ceux qui me connaissent un peu auront compris pourquoi j'étudie un hôpital.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
24.05.2008, 08:06
labrune Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 3'988
59
Inscription : 27.01.2006
#17
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Commencé Moloch de Thierry Jonquet. S'annonce assez glauque, mais prenant!
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
24.05.2008, 11:41
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#18
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
"Juliet" de Catherine Mansfield. Un roman écrit lorsqu'elle avait 17 ans et jamais terminé. Il vient d'être traduit en français et donne une bonne idée de ce qu'allaient devenir ses merveilleuses nouvelles.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
25.05.2008, 10:40
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#19
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Fini Turbulences et vais me mettre aux Darwin Awards
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
25.05.2008, 15:57
Trelk Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'260
70
Inscription : 15.01.2006
#20
Re : En Mai, oh le joli mois Mai, je lis ou je dévore....
Badal de Jacques Bissonnette
25.05.2008, 21:18


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)