Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#11
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
"Immersion" de Paul Nizon. Ce petit livre du plus bernois des parisiens raconte un voyage à Barcelone, dans le but d'effectuer du travail de journaliste, ce qu'il ne fera jamais. Laissant à Zurich femme et enfants, il rencontrera une autre à Barcelone avec qui il passera ses journées. Une très bizarre ambiance très inspirée d'une expérience semblable de l'auteur.

"Pourquoi demeurer ici" de Gloria-Veronica Koch. Cette auteure, originaire de Suisse allemande, est née en Argentine et habite maintenant Genève. Des poèmes en édition bilingue - espagnol et français - avec des illustrations de Robert Daube.

"Les Barricatures 1999". Je continue la revue de ses dernières années. N'étant pas un lecteur du Matin, je découvre la plupart de ces dessins. Féroce Barrigue.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
15.06.2008, 14:05
labrune Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 3'988
59
Inscription : 27.01.2006
#12
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
"Danse, danse, danse" de Haruki Murakami. Une merveille de près de 600 pages. Comme toujours avec Murakami, une histoire à mi-chemin entre le rêve et la réalité avec des personnages improbables. L'auteur pratique même l'autodérision, puisqu'on y rencontre un écrivain raté du nom de Hiruka Makimura...
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
16.06.2008, 21:16
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#13
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Après avoir terminé "Les Darwin Awards", "Moloch" et "L'assassin Royal Tome 12 - l'homme noir", je me suis mis au "Code Rebecca" de Folett
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
17.06.2008, 21:40
Béo Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 731
27
Inscription : 18.01.2005
#14
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
(17.06.2008, 21:40)Elysius link a écrit :Après avoir terminé \"Les Darwin Awards\", \"Moloch\" et \"L'assassin Royal Tome 12 - l'homme noir\", je me suis mis au \"Code Rebecca\" de Folett

Il est en ring ce code?
Ce ne sont pas les événements qui s'approchent ou s'éloignent, mais nous qui passons devant eux. <br /><br />Maurice Maeterlinck<br /><br /> :mrgreen:
17.06.2008, 23:09
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#15
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Non, mais il pourrait le devenir s'il y a une demande... Wink
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
18.06.2008, 15:51
Tuxid Hors ligne
Membre Junior
**

Messages : 25
2
Inscription : 15.06.2008
#16
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
ben moi j'ai terminé Yvain ou le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes (lecture pour le lycée). Et là je lis le Bel-Ami de Maupassant, pourtant j'aime pas trop les histoires à l'eau de rose, mais là, j'ai énormément de plaisir à le lire !
&quot;La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté&quot; F. Mauriac
18.06.2008, 16:35
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#17
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Terminé les 700 pages de l'oeuvre romanesque de Katherine Mansfield. Un bouquin qui réunit toutes les nouvelles. Des récite tendres ou très grinçants, mais fabuleusement écrits.

"Le sceau des pierres", des poèmes d'Olivier Beetschen, ramenés de ses voyages à travers le monde.

Les Barricatures 2000, 2001, 2002 et 2004. Ce qui m'a permis de revivre la fin de Swissair, l'Expo 02, les méfaits Bush et compagnie, etc.

"Le chat a encore frappé" de Geluk, naturellement.

J'ai encore deux pavés en cours, un d'écrits, l'autre sur l'architecture. Mais là, pour la semaine prochaine, je vais changer de genre de lectures. Prochain compte-rendu à la fin du mois.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
19.06.2008, 21:28
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#18
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Encore terminé ce soir "Une histoire de famille" de Liliane Roskopf. Au XIXe siècle, un horloger de la Chaux-de-Fonds invente un mouvement de montre simplifié qui permet de créer un montre bon marché. Son but:permettre aux ouvriers de posséder aussi une montre. Il l'appellera d'ailleurs La Prolétaire. Mais son idée sera très mal vue dans le milieu pour lequel une montre doit rester un objet de luxe. Ce sera un succès commercial malgré tout. Mais il ne profitera pas à l'auteur ni à la famille. C'est cette histoire que nous raconte une descendante.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
20.06.2008, 01:29
Béo Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 731
27
Inscription : 18.01.2005
#19
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Je viens tout juste de débuter Volkswagen blues; ça s'annonce très intéressant, un peu comme un voyage gratos pour moi  8)
Ce ne sont pas les événements qui s'approchent ou s'éloignent, mais nous qui passons devant eux. <br /><br />Maurice Maeterlinck<br /><br /> :mrgreen:
20.06.2008, 22:47
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#20
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Le Follett étant terminé, je vais enchaîner avec le dernier opus de la saga de "L'Assassin Royal"
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
22.06.2008, 15:37


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)