Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
webbcc Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 714
10
Inscription : 18.09.2007
#21
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
"Le Robot qui rêvait", de Isaac Asimov. Enfin, ça fait trois soirs que je m'endors sur l'intro qui fait 7 ou 8 pages... ça ne va pas avancer vite!  :lol:
25.06.2008, 09:56
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#22
Re : En juin, avant la fête de la musique, je me détends en lisant:
Après la fête de la musique, j'ai continué à lire:

"Rencontres au monastère" de Patrice Favre et Jean-Claude Gadmer. Le tour de 17 monastères romands avec une description de la vie des habitants, une petite note historique sur l'histoire du lieu et surtout de magnifiques photos noir-blanc prises de l'autre côté de la clôture monastique.

"En attendant Godot" de Samuel Beckett. Un classique du théâtre, mais que je n'avais ni lu ni vu. Donc maintenant à voir.

"Vitraux du Jura" de Jean-Paul Pellaton et d'autres, avec des photos de Jean Chausse. Par Jura, il faut entendre les trois districts qui forment le canton du Jura et les trois autres encore occupés. La renaissance du vitrail au XXe siècle a donné de beaux résultats.

"Le message de Tournus" des éditions Zodiaque de la Pierre-qui-Vire. Les chantres de l'art roman qui ont publié des livres historiques par régions - Exemple.La Suisse romane - ont aussi  fait paraître d'autres séries dont "Les points cardinaux" où figure ce livre. Sur beau papier et avec des beaux caractères, des passages extraits de la bible, et naturellement des photos noir-blanc de Tournus et de quelques églises de la région.

"Poésies complètes" de Edmond Jeanneret. Ce pasteur vaudois a écrit ces textes entre les années 40 et 60. De beaux poèmes.

"Gitanjali" ou "L'offrande lyrique" de Rabindranath Tagore. 104 courts textes poétique écrits par un Indien.

"A la recherche de Dieu" de H et R Pasquier. Un livre prêté par une Combière qui a eu l'occasion de rencontrer les auteurs qui habitent maintenant à La Vallée. Un livre qui raconte la vie d'un couple qui décide d'entrer au monastère. Ils y passeront 10 années qu'ils décrivent, pour faire bref, comme l'enfer. C'est tellement à l'opposé de ma petite expérience monastique, de plus il y a des points qui ne sont pas possibles et après avoir entendu certains faits de leur vie, je pense qu'il s'agit plus d'un livre vengeance contre l'Eglise catholique qu'autre chose. C'est bien connu que si les religions sont Amour, le résultat pratique est hélas bien quelquefois le contraire, de la grogne personnelle à la guerre ouverte et les massacres entre peuples.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
29.06.2008, 10:36


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)