Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Mes lectures du mois de novembre en attendant la neige...
#11
Fini Chagrin d'école de Daniel Pennac, que j'ai beaucoup aimé, même si le début plutôt léger ne m'avait pas préparé à un discours bien plus en profondeur par la suite.

Dévoré un Douglas Kennedy, The Big Picture.

Lu les Contes à rebours, j'ai adoré les histoires hilarantes écrites par Michel de Villers, moins les autres.

Commencé les Illusions - Le Messie récalcitrant de Richard Bach, c'est spécial...
#12
Bon j'ai laissé de côté un ti moment le "1984" de Georges Orwell et j'ai entamé : "Le secret de la Pierre Occulte" de Artur Balder !

#13
Deux petits livres remontés du Midi de la France.
"La Grand'Combe en Cévenne" de Claude Paczkowski et Aimé Vielzeuf, sur cette région minière au nord d'Alès,
"Abbaye de Valmagne" de Diane de Gaudart d'Allaines,
soit l'occasion de compléter la visite des lieux par quelques renseignements supplémentaires.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#14
Je commence à plonger dans la Millénium-mania !
Il m'aürä fallü 110p pour cröcher ö style suédöis, mais ce coûp-ci c'est pärti ;-)
&quot;Peu de livres changent une vie. Quand ils la changent c'est pour toujours.&quot;<br />Christian Bobin
#15
"Le sabre des Takeda" de Inoue Yasushi. Une histoire de samouraï qui se passe au 16e siècle
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
#16
Je viens tout juste de commencer mon 2e Vargas: Sous les vents de Neptune; ça augure bien  Tongue
Ce ne sont pas les événements qui s'approchent ou s'éloignent, mais nous qui passons devant eux. <br /><br />Maurice Maeterlinck<br /><br /> :mrgreen:
#17
Ben voilà, lu "Lettre à l'hermite autrichien", le deuxième livre de Gemma Salem consacré à Thomas Bernhard.
Un long monologue aussi, comme l'était "Béton", où l'auteure raconte son voyage en Autriche, durant lequel elle finira par rencontrer Thomas Bernhard. Mais elle raconte aussi quelques passages de sa vie, ce qui permet de mieux la connaître. Elle n'a pas gardé un bon souvenir de son passage en Suisse, c'est le moins que l'on puisse dire.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#18
Firmin, de Sam Savage, l'autobiographie d'un rat de bibliothèque. Mais un vrai, un rongeur, hein! Wink
#19
Oh-oh ça a l'air alléchant cette lecture! Le rongeur dégusterait-il ces écrits avec les yeux?
http://www.bookcrossing.com/mybookshelf/luria<br />http://luria.canalblog.com/
#20
Je te redis dès que j'aurai avancé un peu Wink


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)