Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
webbcc Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 714
10
Inscription : 18.09.2007
#1
En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
A part les premières 150 pages, un peu plus lentes, que j'ai lues au cours de la semaine, j'ai dévoré aujourd'hui "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes", de Stieg Larsson.

Vu les heures que j'ai passé à le lire, et me connaissant, je me suis dit que pour éviter les cauchemars j'allais enchaîner sur un petit bouquin pour mon challenge ABC, "Elle lui dirait dans l'île" de Françoise Xénakis... grave erreur, il s'est révélé être un bon et sale petit coup de poing. Un de ces brefs ouvrages sans ponctuation, faits pour être lus jusqu'à ne plus avoir de souffle.
07.12.2008, 03:18
labrune Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 3'988
59
Inscription : 27.01.2006
#2
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
"Into the wild" de Krakauer (en français). J'ai été très déçue. C'est à peine un compte rendu journalistique de mauvaise qualité...
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
07.12.2008, 18:16
sirius Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'012
23
Inscription : 30.11.2008
#3
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
Yoga, meurtre, etc. de Milena Moser. Auteur Suisse de Zurich qui vit actuellement aux USA. J'ai pas vraiment été prise par le livre que je n'ai  pas trouvé d'un grand intérêt...
07.12.2008, 20:01
webbcc Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 714
10
Inscription : 18.09.2007
#4
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
Alabama Song de Gilles Leroy. L'histoire assez déchirante du couple déchiré que formaient Scott et Zelda Fitzgerald, raconté à la première personne par Zelda.
12.12.2008, 01:17
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#5
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
L.A Confidentiel, les secrets de Lance Armstrong. Une "étude" fouillée sur le milieu du cyclisme dans les années 90 et plus particulièrement sur le cas Lance Armstrong. Édifiant et inquiétant...
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
12.12.2008, 13:36
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#6
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
Parti ce matin avec trois livres à lire dans le train (bon le premier était presque terminé).

"Amiante et Eternit, fortunes et forfaitures" de Maria Roselli. Aujourd'hui, chacun sait combien les fibres d'amiante sont dangereuses. Les professionnels de la branche et les autorités le savent depuis des décennies. Mais autant les patrons que nos autorités ont tout fait pour que cela reste secret et que ceux qui le prétendaient était des farfelus. Aujourd'hui, les ouvriers ou voisins des usines meurent dans d'affreuses souffrances et la SUVA trouve toutes les excuses pour refuser de payer des indemnités. Certains de nos politiciens se sont illustrés dans cette affaire, comme Hans-Rudolf Merz ou Christof Blocher. Comme disait le pote Coluche: "Un pour tous, tous pourris".

Comme le troisième livre s'annonçait aussi sombre, j'ai pris en deuxième: "Oscar et la dame rose" de Eric-Emmanuel Schmitt. Certes, il est écrit dans un language amusant. mais comme celui qui raconte est un enfant qui est malade et va mourir, ce n'est pas drole du tout. Par contre, en peu de mots, l'auteur arrive à faire passer beaucoup d'émotions.

Pour terminer, j'ai lu les "Lettres de Stalingrad". Pas un auteur, mais trente-neuf soldats allemands, encerclés par les Russes et qui peuvent écrire une dernière lettre à leurs proches. Parties avec le dernier avion allemand qui a pu quitter cet enfer, ces lettres ne seront jamais distribuées à leurs destinataires. Elle seront confisquées par les autorités afin d'être lues et triées pour connaître l'avis des soldats sur leur moral et leur situation.


Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
12.12.2008, 22:35
sirius Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'012
23
Inscription : 30.11.2008
#7
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
Mon premier et certainement pas le dernier John Grisham: la loi du plus faible. Dans se roman, le personnage principal décide de quitter son cabinet d'avocat pour riche pour faire l'avocat des pauvres dans la rue. Il vit une grande prise de conscience en réalisant la pauvreté qui l'entoure.
13.12.2008, 18:47
labrune Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 3'988
59
Inscription : 27.01.2006
#8
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
"L'énigme du manuscrit de Pommard" de P-Y Denizot. Une chercheuse du Louvres qui est sur la piste de dessins disparus de Léonard de Vinci découvre un manuscrit du 15e siècle caché dans une chappelle de Pommard. Ce manuscrit relate des faits étranges qui vont bouleverser la vie de la jeune femme. L'histoire tourne autour des hospices de Beaune, magnifiques bâtiments...
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
13.12.2008, 21:48
webbcc Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 714
10
Inscription : 18.09.2007
#9
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
Deux livres en ring, L'accoucheuse de lumière de Coline Florent, un livre qui sent bon les herbes et le tourbillon de la vie, et L'élégance du hérisson, je n'en suis qu'à la moitié mais c'est jouissif! Big Grin
15.12.2008, 00:43
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#10
Re : En décembre, en attendant le réveillon, je lis...
(12.12.2008, 22:35)Oireb link a écrit :Pour terminer, j'ai lu les \"Lettres de Stalingrad\". Pas un auteur, mais trente-neuf soldats allemands, encerclés par les Russes et qui peuvent écrire une dernière lettre à leurs proches. Parties avec le dernier avion allemand qui a pu quitter cet enfer, ces lettres ne seront jamais distribuées à leurs destinataires. Elle seront confisquées par les autorités afin d'être lues et triées pour connaître l'avis des soldats sur leur moral et leur situation.

Tiens voilà qui m'intéresse... Pourrais-je en savoir un peu plus ?

Merci d'avance
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
15.12.2008, 18:56


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)