Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En attendant l'automne, je lis...
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#1
En attendant l'automne, je lis...
"Le Corbusier - William Ritter, correspondance croisée 1910-1955".
Un livre qui a donné beaucoup de travail à Marie-jeanne Dumont, autant pour trouver les lettres dans les différents fonds d'archives que pour ensuite les déchiffrer.
Avec Ritter, le jeune Charles-Edouard Jeanneret a trouvé un maître qui est aussi devenu un ami avec lequel il s'est beaucoup promené. C'est dire si ces lettres sont intéressantes, abordant les sujets les plus divers de manière très libre.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
02.09.2015, 07:15
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#2
RE: En attendant l'automne, je lis...
Pas lu, mais écouté "Milò", une nouvelle d'Alberto Nessi.
Un auteur Tessinois mais qui, cette fois, raconte une histoire qui se passe chez nous.
Une belle leçon sociale.
Si vous êtes à Lausanne ou dans les environs, je vous recommande chaleureusement.


Pièce(s) jointe(s) Miniature(s)
   
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
03.09.2015, 23:02
Croquignolle Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 604
13
Inscription : 13.07.2011
#3
RE: En attendant l'automne, je lis...
Cyr11 m'a donné l'occasion et l'envie de relire "Dix petits nègres" d'Agatha Christie, livre que j'avais lu lorsque j'étais ado.
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
06.09.2015, 17:16
ptitemarjo Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'272
68
Inscription : 27.05.2009
#4
RE: En attendant l'automne, je lis...
Le dernier tome de Titeuf tout fraîchement sorti...
J'ai craqué après avoir entendu Zep en parler à la radio...Tongue
06.09.2015, 20:40
ptitemarjo Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'272
68
Inscription : 27.05.2009
#5
RE: En attendant l'automne, je lis...
2 albums sympas en littérature jeunesse:

-"Arto et la fée des livres " d'Agnès de Lestrade.
Un album au format très allongé.
Une histoire sur le métier de relieur, un métier de patience et de savoir-faire.
Ceci est mis en parallèle avec les soucis d'Arto qui a peur que ses parents se séparent, un peu comme les pages de leur album de photo...
Une lecture poétique.

-"Le magicien, etc." de Vincent Pianina
Un album avec un petit format carré.
Un texte qui répète une partie des mots à chaque page en ajoutant un élément à chaque fois. Un élément est aussi ajouté à l'illustration.
C'est drôle, étonnant et la fin est surprenante, j'ai beaucoup aimé cet ovni ,-)
07.09.2015, 08:33
Croquignolle Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 604
13
Inscription : 13.07.2011
#6
RE: En attendant l'automne, je lis...
Une pièce de théâtre de Dürrenmatt, vite lue durant ma soirée de babysitting : "La Visite de la vieille dame" : http://www.bookcrossing.com/journal/13581771

Et maintenant j'attaque : "Sukkwan Island" de David Vann : http://www.bookcrossing.com/journal/11368393/

Et tout ça pour combler les cases manquante de mon bingo 2015 :
http://www.bookcrossing.com/mybookshelf
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
08.09.2015, 23:50
marignan Hors ligne
Membre
***

Messages : 97
3
Inscription : 25.07.2005
#7
RE: En attendant l'automne, je lis...
"L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea" de Romain Puértolas. Moyennement emballé par cette histoire truffée de jeux de mots à deux balles. Reste le côté "conte philosophique" sur l'immigration clandestine, hyperactuel.
Tous les grands écrivains sont de grands lecteurs de dictionnaires: ils nagent à travers les mots.
Umberto Eco
09.09.2015, 13:45
sirius Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 1'012
23
Inscription : 30.11.2008
#8
RE: En attendant l'automne, je lis...
Un monde sans fin, de Ken Follett: suite des piliers de la terre du même auteur... très bien mais très long 1400 pages (heureusement il est sur ma liseuse comme cela je ne me fait pas de tendinites.. Tongue ), cela fait 4 semaines que je suis dessus...

(09.09.2015, 13:45)marignan a écrit : "L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea" de Romain Puértolas. Moyennement emballé par cette histoire truffée de jeux de mots à deux balles. Reste le côté "conte philosophique" sur l'immigration clandestine, hyperactuel.

Pour ma part je m'attendais pas beaucoup de ce livre mais j'ai beaucoup ris en le lisant
(Ce message a été modifié le : 09.09.2015, 13:52 {2} par sirius.)
09.09.2015, 13:51
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#9
RE: En attendant l'automne, je lis...
Un petit livrer reçu de Croquignolle qui a déjà bien voyagé:
www.bookcrossing.com/journal/11384799

Et aussi: "L'éternité retrouvée" de Aldous Huxley.
Le livre le plus connu de cet auteur est un ouvrage de science fiction: "Le meilleur des mondes". Ici, le livre a paru en 1946. Le propriétaire précédent n'a pas beaucoup apprécié puisqu'il a ouvert une trentenaire de pages sur les 290. Il m'a fallu jouer du couteau pour lire la suite. Je le comprend un peu, ce n'est pas l'enthousiasme. L'histoire se déroule dans les années trente, en Angleterre et Italie. Un jeune homme de la bonne société anglaise apprends à vivre. Ou du moins tente d'apprendre. A la fin, nous le retrouvons en 1944 avec une longue discussion phylosofico-religieuse,trop longue.
J'en tire quand même un extrait qui, vu la date de parution, ne prend pas en compte tout ce qui c'est passé depuis!
"Depuis quatre siècles et demi, les Européenes blancs ont été activement occupés à attaquer, et à exploiter les populations "de couleur" habitant le reste du monde. Les Espagnols et Portugais catholiques ont commencé; puis ce furent les Hollandais et les Anglais protestants, les Français catholiques, les Russes orthodoxes, les Allemands luthériens, les Belges catholiques: Le Commerce et le Drapeau, l'exploitation et l'oppression ont, toujours et partout, suivi ou accompagné la Croix en mal de prosélytisme."
Allez vous étonner de l'actualité!!!
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
10.09.2015, 20:49
Oireb Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'802
90
Inscription : 24.02.2005
#10
RE: En attendant l'automne, je lis...
"Tous les lointains sont bleus" de Daniel de Roulet.
Dans cet ouvrage, il a regroupé des notes de voyage allant de 1975 à 2011.
Du triste, du comique, du poétique.
Un exemple tiré de "Milan-Rome 2002":
"A Rome, conférence sur l'alimentation mondiale. Le président du Conseil, Berlusconi, a encore fait des siennes.Au président de la République du Togo qui parlait des treize millions de morts que la famine dans son pays venait de provoquer, Bewrlusconi a répondu:
-Allons, mon cher, ne perdons pas de temps. Moi aussi je meurs de faim. J'espère que le menu sera italien, ainsi vous serez satisfait."
Et dire qu'il a été élu et réélu par son Peuple.
Heureusement, ce n'est pas chez nous que le populisme passe, non? Undecided
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
12.09.2015, 22:12


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)