Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
happy-hippie Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 469
16
Inscription : 19.12.2005
#1
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
Nouvelle discussion créée du sujet d'origine

je suis bien d'accord avec Ceb sur sa catégorie: celle des livres qu'on ne lira jamais à cause, par exemple, du tapage médiatique.
je ne pense jamais lire Harry Potter (à moins d'être coincée sur une île déserte avec seulement un Harry Potter à portée de main)
MAIS je ne peux qu'admirer son pouvoir dans la démocratisation de la lecture (je pense que c'est un des livres les plus lus, par le plus de couches sociales différentes, de nationalités, d'âge, etc...) je vois des jeunes qui n'ont jamais ouvert un livre de leur vie dévorer les Harry Potter, des adultes blasés qui ne lisent plus de romans depuis longtemps revenir aux plaisirs du fantastique, etc... bref, pour cela, je dis bravo Harry!
(Ce message a été modifié le : 12.04.2006, 14:30 {2} par Ceb1.)
12.04.2006, 08:33
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#2
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
Je vais jetter un pavé dans la mare :

Pour moi le tapage médiatique n'est PAS une raison de ne pas lire un livre. Je trouve que ça fait révolutionnaire de bas étages "je ne veux pas me laisser salir pas le sytème" alors que l'on le subit tous et/ou on y participe tous de près ou de loin. Est-ce que vous ne lirez jamais tous les ouvrages ayant obtenus des prix (tels Femina, Goncourt... etc) pour les mêmes raisons ? Parce que là aussi il y a un terrible tapage médiatique à chaque rentrée !
Maintenant on peut ne jamais vouloir lire un livre pour des raisons toutes personnelles, comme certains et certaines l'ont mentionné dans d'autres threads et ça je le respecte infiniment même si je ne suis pas forcément d'accord avec tout le monde.

Voilà pour mon quart d'heure "polémique"
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
12.04.2006, 09:36
happy-hippie Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 469
16
Inscription : 19.12.2005
#3
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
pour continuer le débat:
en fait Harry Potter, puisqu'il s'agit de lui, ne m'intéresse pas du tout, mais vraiment pas du tout, tapgae médiatique ou pas. Mais je me connais, j'ai dit ça des natels, j'ai dit ça des MP3, j'ai dit ça de beaucoup de choses que je possède maintenant et que je suis de surcroît bien contente de posséder... Je suis d'accord avec toi Elysius, on fait tous partie du système, ne faisons pas les Beigbeder (que j'honnis)...

polémique à poursuivre...  :wink:
12.04.2006, 10:13
nyctalopepette Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 2'371
71
Inscription : 19.01.2005
#4
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
Merci Elysius ch'te paie un café (quand t'auras enlevé tes skis) !!!!!!!  Big Grin

Y'a pas de raison de se priver d'un bon bouquin, tapage médiatique ou pas.
Y'a pas plus de raison de lire un bouquin qui nous fait pas envie, tapage médiatique ou pas.

Cependant si Harry Potter ou un autre héros peut donner envie de lire à nos enfants (souvent grâce au tapage médiatique puisqu'ils y sont très sensibles), ben moi je dis tant mieux !

Point. Moi j'aime pas les polémiques.


Pièce(s) jointe(s)
.gif   grognon.gif (Taille : 3.74 Ko / Téléchargements : 65)
[Image: 23483293.gif]
12.04.2006, 11:43
Ceb Hors ligne
Administrateur
*******

Messages : 86
11
Inscription : 12.10.2005
#5
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
Elysius, tu ne jettes pas de pavé, chacun choisit les livres qu'il souhaite lire comme il l'entend.

Le tapage médiatique est ce qui ne me donne pas envie de lire un livre. Ca aurait pu être parce qu'on y voit des petits chats bleus.

C'est ton opinion de penser que cela fait révolutionnaire de bas étage. Ce n'est nullement une question de ne pas être sali par un système qui, de toutes façons, nous entoure tellement qu'il aura un impact sur notre vie ou celle de nos enfants (où ce phénomène est encore plus présent).

J'ai simplement constaté qu'un livre aussi bon soit-il, n'en devient que sobre et sans saveur dès lors que le marketing s'en empare. Généralement, il perd toute sa surprise, son originalité. Et que, selon moi il est souvent fort dommage de voir qu'au moment où un livre intéressant sort, qu'il est adulé par les critiques et la populace, que soudainement les librairies et la presse martèlent avec toutes les parutions existantes et à venir, même si il s'agit de la bêtise en boîte.

Je caricature volontairement, mais je n'adopte guère cette façon de croire que c'est parce qu'un seul livre est bon, que les lecteurs se doivent de posséder tous les livres du même auteur.

Je sais que si je n'avais pas lu le Seigneur des Anneaux il y a plus de 10 ans, ce n'est en tous cas pas en voyant la manière dont s'en sont emparés les médias que je l'aurais fait aujourd'hui... Et bien que cela m'aurait fait passer à côté d'un des meilleurs cycles qu'il m'ait été donné de lire, c'est un risque mesuré que je prends.

Enfin, je dis ça, je ne dis rien... Je ne souhaite pas polémiquer au milieu d'un top 5. Mais je peux séparer les messages pour en faire une discussion qui reste certainement intéressante.
12.04.2006, 13:38
tchoptchop Hors ligne
Super posteur
*****

Messages : 866
36
Inscription : 19.05.2005
#6
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
ok je me rétracte pour Harry Potter, parce-que je suis sûre que si je le lisais j'aimerai beaucoup, mais c'est vrai que toute cette pub moi ca me laisse un arrière goût. Mais encore, de ma part, ce ne sont que des préjugés, je suis persuadée que Da vinci code est nul, je ne l'ai pas lu, je m'avance donc peut-être beaucoup pour juger...
&quot;Plus le temps se fait sombre<br />Et la route aride<br />Plus je remplis<br />Mon fichu d'étoiles&quot;<br />&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; Anne Perrier
12.04.2006, 13:46
speedy80
Visiteur

 
#7
L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
asdf
(Ce message a été modifié le : 13.11.2006, 10:49 {2} par speedy80.)
12.04.2006, 14:10
LaTordue Hors ligne
Assouplisseurs
******

Messages : 2'007
106
Inscription : 28.03.2005
#8
Re : L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
Je persiste dans mon adage: un bon livre est un livre que vous avez aimé.

Cela dit, je me méfie aussi des bestsellers, surtout parce que si on l'achète avec de grandes attentes, on risque d'être déçu s'il s'avère être un navet. Malheureusement, la littérature est un business, et comme tous les business, quand on trouve un os à ronger, on l'exploite!

A propos du DaVinci Code, je suis bien contente de l'avoir lu avant de lire tout le débat qu'il a suscité. Après, ça fait beaucoup moins envie. Je n'aime pas lire un livre en pensant aux mille critiques qui l'ont précédé, ça détourne l'attention. Il ne reste pas dans ma liste du top 5, loin de là, mais il était assez divertissant (pour ceux qui ne l'ont pas lu). Enfin, l'avantage du Da Vinci Code et du débat y associé, c'est 1) je suis sûre que ça a fait lire des gens qui ne lisent pas ou peu, et 2) le message du débat est à mon avis qu'il faut séparer fiction et réalité, et surtout y réfléchir avec un esprit critique. Et ça, c'est bien!
12.04.2006, 16:01
Iletaitunefois Hors ligne
Membre
***

Messages : 132
11
Inscription : 17.02.2006
#9
Re : L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
Je réagis comme Ceb mais plutôt pour les films! Le tapage médiatique ça me donne toujours l'impression qu'on veut vous obliger à faire quelque chose (bien qu'on soit libre) mais quand on regarde les trucs que la pub emploie on peut encore se poser des questions (j'ai vu un reportage de la BBC sur la manipulation, et c'est assez impressionant)

Heureusement, avec le BC on peut lire des livres sans les acheter forcément et ne pas soutenir le battage médiatique surtout que l'on est pas non plus obligé de tomber dans le stupide truc de merchandising (bien qu'en tant que parents ça doit pas toujours être fastoche, quand je vois déjà le nombre d'habits pour bébé avec des figures Disney ça me fait vomir)

12.04.2006, 17:04
Elysius Hors ligne
Membre Senior
****

Messages : 437
8
Inscription : 05.10.2005
#10
Re : L'impact des médias sur les choix de lecture [polémique]
Ceb, je te remercie pour ces précisions et, dès lors, comprends nettement mieux ce que tu voulais dire et je te rejoins sur la plupart des points. En somme la seule différence entre nous, c'est que je n'aime pas (ou n'ose pas) prendre le risque de passer à côter de quelque chose de bien, donc j'essaie de faire fis de la critique. Ceci dit je ne me précipite pas non plus sur tous les best sellers loin de là.
Quant à la pique lancée elle n'était destinée à personne en particulier, je ne me permetterai pas de juger les gens sans les connaître. C'était juste une petite provocation histoire d'illustrer mon propos, dans le sens où nombre de mes connaissances ont l'attitude, à mon avis discutable, de systématiquement dire : " je ne lis pas untel ou je n'écoute pas tel ou tel groupe parce que c'est trop mainstream, c'est pas assez underground" voire d'aduler un artiste à ses débuts et de le fuir dès les prémices du succès toujours pour les même raisons; le tout en se ruant sur les derniers gadgets à la mode.

Excellente idée que d'avoir séparé ce sujet !
Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. [Woody Allen]
Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers, je ne suis pas encore complètement sûr. [Albert Einstein]
12.04.2006, 17:07


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)