Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En avril, avant le salon du livre, je lis...
#1
"Chronique des jours glissants" de Christophe Gallaz. Notre vie passée en revue et qui se termine par le discours de Swatch, écrit à l'occasion des 700 ans de la Confédération.

"Grèce byzantine", un ouvrage de la Guilde du Livre paru en 1962. Des textes de Mimica Cranaki et des photos noir-blanc de Simon Edelstein. Des textes qui nous rappellent l'histoire, peuplée de guerres et de massacres commis au nom des dieux! Heureusement, les images des églises byzantines sont magnifiques. Je suis particulièrement amoureux de la forme en croix des petites églises.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#2
"Hommes entre eux" de Jean-Paul Dubois. L'histoire de deux hommes que tout oppose, sauf une femme, et qui vont se croiser dans la solitude du grand Nord canadien...
Tous les grands écrivains sont de grands lecteurs de dictionnaires: ils nagent à travers les mots.
Umberto Eco
#3
Adèle Blanc-Sec de Tardi, avec trois aventures: Tous des monstres, le mystère des profondeurs et le labyrinthe infernal.
Ca devient de plus en plus tordu.
Ses livres sur la Commune de Paris ou la Der des Der sont plus crédibles.

"Ce rêve étrange, Le Corbusier à Firminy". Un site proche de Saint-Etienne qui regroupe une maison de la culture, un stade, une unité d'habitation et, depuis peu enfin terminée, une église. Le photographe suisse Matthieu Gafsou a immortalisé ces lieux. D'une manière un peu froide pour moi.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#4
(03.04.2011, 01:00)marignan link a écrit : \"Hommes entre eux\" de Jean-Paul Dubois. L'histoire de deux hommes que tout oppose, sauf une femme, et qui vont se croiser dans la solitude du grand Nord canadien...

Je  suis également dans cette lecture et le style me plait beaucoup je pense lire d'autres romans de cet auteur.
#5
(03.04.2011, 15:37)Chocotime link a écrit : [quote author=marignan link=topic=2409.msg48303#msg48303 date=1301785254]
\"Hommes entre eux\" de Jean-Paul Dubois. L'histoire de deux hommes que tout oppose, sauf une femme, et qui vont se croiser dans la solitude du grand Nord canadien...

Je  suis également dans cette lecture et le style me plait beaucoup je pense lire d'autres romans de cet auteur.
[/quote]

J'aime aussi beaucoup son style. J'avais déjà lu de lui "Tout le matins je me lève". C'était excellent !
Tous les grands écrivains sont de grands lecteurs de dictionnaires: ils nagent à travers les mots.
Umberto Eco
#6
"Je fus un saint" d'Henri Vincenot.
Premier roman de cet auteur, il raconte sa scolarité dans une école catholique aux règles très sévères qu'il était prêt à dépasser.
Cette édition est augmentée d'un manuscrit pas complètement terminé et donc jamais publié, qui constitue la suite de la première partie. On y vit les premiers émois amoureux. Le terme de platonique est bien faible pour les décrire. Un gros demi-siècle nous éspare de ces évènements, mais c'est un monde qui nous en sépare. D'un extrème, nous avons passé à son extrème contraire. Cherchons plutôt le juste milieu vaudois  :lol:
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#7
Yves Humbert, au-delà de la photographie"
Un livre ramené hier d'Evian où une galerie lui consacrait une exposition.
Un livre qui fait la part belle aux images, mais aussi à des témoignages. Né en 1948, il nous a quitté en 1996, laissant derrière lui des images de reportages, des portraits des figures de la région nyonnaise, mais aussi une grande recherche picturale. Il a travaillé bon nombre de ses négatifs en laboratoire pour en tirer des images qui sont plus de la peinture que de la photo. A une époque où photoshop et les autres artifices numériques n'existaient pas, il a créé un style magnifique, trop en avance pour certains.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#8
Maléfices de Maxime Chattam:
Des araignées tueuses envahissent une clairière puis la ville. Comment sont elle arrivées ici ? Brolin, enquêteur privé va essayer de résoudre cette affaire.
Ce livre est le 3ème volet avec l’enquêteur Brolin. On peut le lire sans lire les livres précédents mais c’est toujours mieux de les lires dans l’ordre.
J’ai eu de la peine à me mettre dans le livre mais vers la moitié j’ai eu de la peine à décrocher. Les araignées sont des petits animaux que je n’apprécie pas beaucoup et ce livre ne va pas m’aider à les aimer plus…
#9
C'est sympa les araignées, ça bouffe les autre bébêtes !
#10
En plus, elles sont très belles. Il vaut la peine de les regarder de très près  Tongue
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)