Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En ce mois de Saint-Valentin, je lis:
#31
Après G 229 et Et rester vivant, je lis un 3e livre de Jean-Philippe Blondel: 06h41. 06:41 c'est l'heure de départ d'un train de Troyes à Paris. Ironie de l'histoire, le roman précédent, Et rester vivant je l'ai en partie lu en train... Là, ce sont deux personnages de roman qui montent dans le même train: une femme, et un homme. Ils ne se sont pas concertés. L'homme cherche un siège libre où s'asseoir. En trouve un. Et ô surprise: il s'assied à côté de la femme, et de cette femme, il était amoureux 27 ans auparavant ! Voilà que le hasard met côte à côte les deux ex-amoureux si longtemps après. C'est là que j'en suis maintenant: je me réjouis de lire la suite de ce roman.
L'idée de pareille rencontre fortuite me plaît. Bon, en vrai, je ne sais pas comment je réagirais Smile
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#32
Souram, j'avais lu une critique de 06:41 qui m'avais donné envie de le lire et je l'ai mis sur ma liste d'achats futurs. Est-ce que par hasard tu le mettrais en ring?
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
#33
(20.02.2013, 18:24)labrune link a écrit : Souram, j'avais lu une critique de 06:41 qui m'avais donné envie de le lire et je l'ai mis sur ma liste d'achats futurs. Est-ce que par hasard tu le mettrais en ring?

J'arrive doucement à la fin, et le temps de rédiger mon article - d'ici à quelques jours - et un ring pourra démarrer, labrune.
&quot;Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser&quot; (Richard Bach)
#34
Z'êtes bien aimable Sieur Souram. Il n'y a nulle urgence :-)
La liberté ce n'est pas faire ce qu'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait. Pierre Cros.<br />ma bibliothèque <br />ma liste de souhaits
#35
"La bataille du Vatican, 1959-1965" de Christine Pedotti.
En 550 pages, elle nous fait revivre le concile Vatican II, de l'annonce par Jean XXIII à la fin de la quatrième session.
On y voit les cardinaux être comme des politiciens, usant de toutes les méthodes, y compris des pas très chrétiennes, pour faire triompher leur vision de la foi et de la religion. Passionnant à lire, une page d'histoire qui a réussi à faire bouger l'Eglise catholique, même si ce n'était pas le tremblement de terre souhaité par certains.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#36
"Le pêcheur de lune" de Pierre-Pascal Rossi, un auteur suisse romand.

http://www.bookcrossing.com/---/11714467/

Il suivra sa route chez Ptitemarjo qui l'a gagné au jeu du pendu.
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#37
(21.02.2013, 08:14)Croquignolle link a écrit : \"Le pêcheur de lune\" de Pierre-Pascal Rossi, un auteur suisse romand.

http://www.bookcrossing.com/---/11714467/

Il suivra sa route chez Ptitemarjo qui l'a gagné au jeu du pendu.

Pierre Pascal Rossi... C'était bien lui qui, un temps, a présenté le TJ ?
&quot;Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser&quot; (Richard Bach)
#38
J'ai eu beaucoup de plaisir à lire Pension de famille de Margaret Durrell. Margo, donc, la Margo de "Ma famille et autres animaux", la soeur de Lawrence "Larry" et Gerald "Gerry" Durrell. Dans Pension de famille Margo Durrell (1920-2007) raconte les circonstances dans lesquelles elle a décidé d'exploiter une pension de famille à Bournemouth (G.-B., sur les bords de la Manche) Arrivée des premiers pensionnaires, irruption de Gerald qui débarque avec un python royal et trois singes, les occasions comiques ne manquent pas. Entre un amateur de trompette jazz, une tragédienne née, un petit garçon turbulent qui se mêle de tout et une demande en mariage sur la plage adressée à Margo, c'est toute une "ménagerie" de personnages incroyables qui met du piquant dans ce coin d'Angleterre méridionale. Quelque 35 ans après ma découverte à douze ans de "Ma famille et autres animaux" - paru sous le titre "Féeries dans l'île" aux éditions La Guilde du Livre, un exemplaire vert - j'ai trouvé Pension de famille pétillant. Margo se débrouille très bien dans le style humoristique.
&quot;Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser&quot; (Richard Bach)
#39
Citation :
Pierre Pascal Rossi... C'était bien lui qui, un temps, a présenté le TJ ?

Oui, il a présenté le JT et puis "Passe-moi les jumelles".
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#40
(21.02.2013, 16:32)Croquignolle link a écrit :
Citation :
Pierre Pascal Rossi... C'était bien lui qui, un temps, a présenté le TJ ?

Oui, il a présenté le JT et puis "Passe-moi les jumelles".
Son nom me rappelait qch.
&quot;Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser&quot; (Richard Bach)


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)