Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Après la farce de poissons, je lis...
#11
"Vue cavalière de La Cagne" de Christophe Gallaz.
Un tout petit livre: 10 x 15 cm, une reproduction et 15 pages de texte.
Edité par les amis du musée des beaux-arts de Lausanne.
Ici la reproduction est celle d'un tableau de Félix Vallotton datant de 1921 est intitulé, oh surprise:"Vue cavalière de La Cagne".
Donc le texte est une description de ce tableau. Avec humour, Christophe Gallaz y mêle l'approche physique du lieu.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#12
"20ème siècle, images de la musique française, textes et entretiens".
Comme le sous-titre l'indique, il est divisé en deux parties.
La première est composée de textes sur l'histoire ou la technique.
La deuxième donne la parole à des compositeurs.
Un livre qui date de 1986.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#13

...La Valse lente des tortues de Katherine Pancol, mis en attente pour lire un livre d'un ring: Le Chapeau melon de Yordan Raditchkov.
Un livre dont je lis une page sur deux vu que les pages de droite sont en français et celles de gauche en Bulgare!
Sauf qu'un bon vieux réflexe me fait poser les yeux sur la mauvaise page chaque fois que j'en tourne une  :lol:
#14
(06.04.2013, 22:49)Ydam21 link a écrit : ...La Valse lente des tortues de Katherine Pancol, mis en attente pour lire un livre d'un ring: Le Chapeau melon de Yordan Raditchkov.
Un livre dont je lis une page sur deux vu que les pages de droite sont en français et celles de gauche en Bulgare!
Sauf qu'un bon vieux réflexe me fait poser les yeux sur la mauvaise page chaque fois que j'en tourne une  :lol:
Tu seras peut-être bilingue d'ici la fin ;-)
#15
- Les Ciseaux de Giorgio Cimasoni

http://www.bookcrossing.com/journal/10127615

Un livre pris dans la bookbox.
#16
Pour mon défi ABC, je commence "Effroyables jardins" de Michel Quint
http://www.bookcrossing.com/journal/11815611
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#17
Après Outremer 1311, une sorte d'hommage au peintre Yves Klein par l'écrivain Teodoro Gilabert (les titres de ses livres indiquent des couleurs depuis "La Belle mauve", "L'Amer orange" et maintenant l'IKB, International Klein Blue) j'ai lu un témoignage d'Aram Andonian sur le massacre des Arméniens en 1915, Sur la route de l'exil et j'ai entamé ce soir un poche 10/18 qui traînait chez moi depuis - j'ose à peine l'écrire - 2008 (!): Les Pêcheurs de perles d'Albert Londres.
En 1930, Albert Londres, le célèbre reporter français, se met en route pour Bahreïn. Il se rend d'abord à Djeddah, dans le tout nouveau royaume saoudien, puis à Hodeïdah, au Yémen, et ensuite en Erythrée - celle-ci est alors une possession italienne - à Djibouti et ensuite, en bateau vers Dubaï... puis la Perse et enfin Bahreïn. J'aime ce récit reportage/voyage teinté d'une forme d'humour, mais également très sérieux, parsemé de rencontres avec des plongeurs/pêcheurs de perles, le fils de l'imam Yahya (Londres écrit Ya-Ya) du Yémen, des mangeurs de khat, enfin, on dirait Henry de Monfreid en partie sur les traces de Carsten Niebuhr. Un moment drôle c'est quand A.L. se fait vacciner à Port-Saïd: il ironise en déclarant qu'après trois vaccins, il ne lui manque plus que le choléra. "Mais c'est prévu, je vais vous vacciner justement contre le choléra", enchaîne le médecin.
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#18
Je lis "Le territoire de l'oiseau" de Anne Bregani.
C'est un recueil de poèmes que j'ai pris au brunch d'Yverdon.
Je ne suis pas une grande connaisseuse de poésie. Je n'en ai pas l'habitude.
Mais j'aime me laisser embarquer par le rythme des mots, les rimes et points de suspension.
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#19
(08.04.2013, 07:37)Croquignolle link a écrit : Je lis \"Le territoire de l'oiseau\" de Anne Bregani.
C'est un recueil de poèmes que j'ai pris au brunch d'Yverdon.
Je ne suis pas une grande connaisseuse de poésie. Je n'en ai pas l'habitude.
Mais j'aime me laisser embarquer par le rythme des mots, les rimes et points de suspension.
Je ne lis pas souvent de la poésie non plus mais je sais que cela me pose souvent un problème de rythme car je lis généralement assez vite et ce genre ne le permet pas ;-)
#20
Je commence ce soir "L'ami retrouvé" de Fred Uhlman : http://www.bookcrossing.com/journal/11819083
J'avance gentiment mon défi ABC ;-)
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)