Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En août, raconte-nous ce que tu lis alors que l'été se poursuit
#21
Clichy de Vincent Jolit. Un livre qui retrace le destin d'Aimée, secrétaire d'un dispensaire à Clichy. Cette femme voit un jour le docteur Louis lui demander de dactylographier un manuscrit. Son titre: le Voyage au bout de la nuit. Le Dr. Louis, c'est Louis-Ferdinand Céline. Vincent Jolit raconte pas à pas la vie d'Aimée, avance peu à peu jusqu'à ce qu'elle vienne travailler au dispensaire et rencontre ce "docteur Louis". On sait très peu sur cette Aimée assez effacée, donc V.J. "invente" ce qu'a pu être sa vie au début du 20e siècle, en France, selon ce qu'on peut imaginer de la jeunesse d'une fille de Bretons arrivés près de Paris. Je trouve l'idée intéressante. J'ai lu d'ailleurs Voyage au bout de la nuit il y a des années.
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#22
Je commence "La neige en deuil" de Henri Troyat.
Un avion en provenance des Indes percute la montagne, dans les Alpes. Les secours s'organisent... Que trouveront-ils auprès de l'épave encore fumante ?

Je n'ai encore rien lu de Troyat. Et comme j'ai besoin d'un livre dont le prénom de l'auteur commence par H pour mon défi ABC des prénoms, c'est parfait ! :-)
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#23
La voleuse de livres: Markus Zusak: La mort nous raconte une histoire, l’histoire d’une petite orpheline allemande pendant la guerre, de sa famille adoptive et de ses voisins. Très belle histoire écrite d’une façon bien particulière. J’ai beaucoup aimé.
#24
"Mangez-moi" d'Agnès Desarthe

http://www.bookcrossing.com/journal/11382268

Une lecture que j'ai beaucoup appréciée.
#25
Le dernier mousse de Francisco Coloane. Alejandro, 15 ans, s'embarque clandestinement sur un navire. Bien aimé. Vite lu.
http://www.bookcrossing.com/journal/10446455

Parmi des livres que j'ai récupérés au MBC d'Aix-les-Bains (29 et 30 juin) il y avait Cherokee de Jean Echenoz:
http://www.bookcrossing.com/journal/10077024
Ce roman paru aux éd. de Minuit s'articule autour de recherche d'héritiers, on s'y bat, on tire, des quêtes et des ambitions s'entrecroisent avec une part de mystère. Complexe mais l'action n'y manque pas.

(16.08.2013, 23:34)Croquignolle a écrit : Je commence "La neige en deuil" de Henri Troyat.
Un avion en provenance des Indes percute la montagne, dans les Alpes. Les secours s'organisent... Que trouveront-ils auprès de l'épave encore fumante ?

Je n'ai encore rien lu de Troyat. Et comme j'ai besoin d'un livre dont le prénom de l'auteur commence par H pour mon défi ABC des prénoms, c'est parfait ! :-)

Troyat, Henri Troyat, je ne l'imaginais pas sur ce thème. Peut-être s'est-il inspiré de l'accident réel du Malabar Princess qui a percuté le massif du Mont-Blanc ?
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#26
J'ai lu Mont Everest de Joseph Peyré. Il n'a pas écrit que sur le Sahara Smile Ce roman himalayen confronte un Écossais, McPherson, un Suisse, Jos-Mari Tannenwalder, qui a débuté comme alpiniste à Zermatt, un Indien, des Népalais... L'ambiance est parfois tendue. Peyré multiplie les retours au passé, raconte Zermatt, la Suisse. L'ombre de George Mallory, celui qui a tenté d'escalader l'Everest et a péri dans les années trente, plane sur ce livre. Mont Everest s'achève dans le froid, vers 8542 mètres d'altitude: Jos-Mari grimpe coûte que coûte, il est venu pour vaincre, mais il ne redescendra pas. A-t-on vu le signal lumineux annonçant que le sommet a été atteint ? Oui, selon les uns. Non, selon d'autres. Disons que le sommet de l'effort a été atteint plutôt que celui de la montagne. Jos-Mari perd la vie mais gagne une dimension de personnage mythique; on le prenait déjà au Népal pour le Bouddha Maitreya, le Bouddha de l'avenir. Intéressant roman d'aventure; malgré des bribes de bouddhisme je n'y vois pas autre chose qu'une aventure.
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#27
Freedom, de Jonathan Franzen. Un roman polyphonique admirable sur l'évolution d'une famille, la soif de liberté des différents personnages (de l'université à l'âge mûr), la nécessité de faire des choix, le manque de valeurs de l'Amérique (et du monde occidental en général). Un bouqin magnifiquement construit.
Tous les grands écrivains sont de grands lecteurs de dictionnaires: ils nagent à travers les mots.
Umberto Eco
#28
Pour Invalides, changer à Opéra. Un drôle de roman qui voit un contrôleur de métro en formation s'intéresser aux gens qui vont et viennent dans les boyaux du métro parisien et rêver de séduction.
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#29
Je quitte la montagne d'Henri Troyat pour me plonger dans "La grand-mère de Jade" de Frédérique Deghelt. Les critiques sont élogieuses de la part de nombreux bookcrosseurs. J'ai hâte !!! Merci Ydam21 de me l'avoir prêté Smile
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#30
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson: Un livre loufoque d’un centenaire qui s’évade le jour de son anniversaire. Bon thème bien drôle au début, mais on s’essouffle vite. Je me lasse toujours très vite de ce style de livre alors je me suis perdue dans les 500 pages de celui-ci…


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)