Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
En octobre, entre 2 soupes à la courge, je lis...
#11
"Nomades involontaires" de Daniel de Roulet
J'avais énormément aimé "Kamikaze Mozart" de Daniel de Roulet. C'est avec plaisir et curiosité que je retrouve sa plume avec ce livre : http://www.bookcrossing.com/---/11762457/
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#12
"Fallait pas faire ça, Marcel" de Philippe Lachat.

Le Fred Vargas du Jura annonçait le journal ;-)

Un premier roman de cet auteur du Jura Bernois.
Une intrigue se passant vers St-imier et Porrentruy...

J'ai apprécié même si le mystère n'est pas des plus construits...
#13
"L'étrange voyage de Monsieur Daldry", de Marc Levy.
Suite à une visite chez une voyante, une créatrice de parfum et son voisin de palier excentrique, embarquent pour Istanbul à la recherche de réponses...
Un livre que j'ai reçu et qui a des accents très British, lecture qui m'a tenu compagnie pour un aller-retour en train de 7h. Il me reste moins de 100 pages et je suis curieuse de connaître le dénouement.

"Perdu dans les Bois", de Leslie Schwartz. Un roman pris dans une box ou à un brunch, je sais plus.
En Californie, un bambin disparait dans la nuit alors que son père l'a laissé endormi dans son pick-up. L'enfant est retrouvé mort, couché dans la neige quelques heures plus tard.
Une écriture prenante, délicat équilibre entre sensibilité, tendresse, culpabilité et violence.
#14
Je laisse en plan" Baudolino" de Umberto Eco et "Six mois, dix ans et un jour" de Mathieu Trautmann pour me plonger dans la suite de la biographie de Christiane Vera Flescherinow : http://www.bookcrossing.com/journal/12260779
Entre elle et moi, c'est une longue histoire... :-)
« La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière. » Louis Aragon
#15
Sybil de Flora Rheta Schreiber: Une jeune fille suite à divers traumatisme à développé 15 personnalités différentes. A certain moment voir même des jours ou des années elle a des absences sa psychiatre découvre quelle vit a travers une autre personnalité pendant ce temps. Un grand cas de psychanalyse très impressionnant et captivant. Les différentes personnalités sont toutes très différentes, ont un physique différent (se voient différemment), fille, enfant, garçon, blonde, brune, … On des accents différent, des idées différentes et forcement des souvenirs différents suivant la période ou ils sont présent dans le corps de la pauvre Sybil….

Laver les ombres, Jeanne Benameur: Une femme va retrouver sa mère car elle a besoin de réponses sur sa vie. Une nuit de tempête va leurs permettre de tous mettre à plat. Beau livre, touchant mais dont il me reste presque rien à la fin de lecture.
#16
J'ai lu Le Déjeuner à Sousceyrac de Pierre Benoit. Roman à suspense centré sur un petit terroir de France (dans le Lot, aux confins du Quercy) plutôt intéressant sauf la fin que je trouve un tantinet bavarde, technique et un peu niaise.
Très différent de Qui ne sait se taire nuit à son pays, le 2e roman de Rachel Maeder. Après Le Jugement de Seth R. M. situe un récit à suspense, un thriller à Vallorbe: des pensionnaires d'un EMS décèdent à des intervalles très rapprochés; et un homme est retrouvé noyé dans un bassin; Alice, la grand-mère du policier genevois Michael Kappeler (déjà connu des lecteurs depuis Le Jugement de Seth) insiste, attire l'attention de son petit-fils sur ces morts étranges. Alice croit que ce ne sont pas des coïncidences mais des meurtres. Elle voit juste. Des assassinats ont été perpétrés; les victimes se voient rattrapées par leur passé... du temps de la Seconde Guerre Mondiale ! Bien aimé le contexte assez inattendu de ce thriller.
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#17
J'ai beaucoup lu en octobre...
La Peste blonde de Philippe Bouin. Un policier situé en 1668 à Paris et à Rouen; Louis XIV négocie un traité de paix (la paix d'Aix-la-Chapelle entre la France et l'Espagne) et pendant ce temps, un inquiétant complot menace la santé publique. Trafic de perruques, empoisonnées, pestiférées même. La mise en circulation de perruques contaminées risque de répandre la peste dans le royaume... La police, aidée de quelques gueux des bas-fonds, traque les conspirateurs. Moins palpitant que je n'aurais cru; au compteur, beaucoup de bagarres, et on se tire dessus généreusement mais le livre a du mal à ne pas ressembler à un exercice expérimental. Moments intéressants sur la vie au temps du Roi-Soleil loin de Versailles, tout de même.
Un livre de Georges Duhamel, Vie des martyrs, assez glaçant et oppressant. Duhamel n'a pas été qu'un romancier, il a travaillé également comme médecin dans la Grande Guerre. Et vu toute l'horreur des blessés, des mourants...
Dans la gueule du loup d'Olivier Bellamy. Le chroniqueur musical radio centre ce roman sur Serge Prokofiev et sur cet événement: Prokofiev, en 1936, l'année où il compose "Pierre et le Loup" (d'où le titre) décide, lui qui avait émigré, de rentrer en Russie (soviétique). Pas été emballé. A part quelques échanges enflammés entre Prokofiev et sa femme, très théâtraux, et des dialogues imaginés entre P. et des officiels soviétiques à propos de la musique, c'est un peu comme si le récit courait après Prokofiev sans arriver à le rattraper ni à le cerner. Les sauts dans le temps - 1932, 1936, 1940, 1942, 1946, 1953 - hachent le rythme, en plus.
"Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser" (Richard Bach)
#18
"La petite Moureuse" de Thérèse Houyoux.
Le journal poétique d'une genevoise qui sait sa fin proche.
Très émouvant.
Un livre est très important. Personne n'a jamais payé le vrai prix d'un livre; on ne paye que l'impression. Un livre est un don et doit être considéré comme tel. Accorder attention et estime à l'auteur renforce la puissance de l'écriture. L. I. Kahn
#19
"la petite bête" de Laure Chappuis

Un titre prêté par ma voisine. Un roman d'une neuchâteloise.
#20
" Le conflit " Elisabeth Badinter chez Flammarion.

Un titre qui parle du conflit entre la femme et la mère et le nombre croissant de femmes qui n'ont plus d'enfants....

Très intéressant.


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)